NGC 5239

galaxie

NGC 5239
Image illustrative de l’article NGC 5239
La galaxie spirale barrée NGC 5239.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Bouvier
Ascension droite (α) 13h 36m 26,2s [1]
Déclinaison (δ) 07° 22′ 11″  [1]
Magnitude apparente (V) 12,8 [2]
13,6 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 13,64 mag/am2 [a]
Dimensions apparentes (V) 1,8 × 1,2 [2]
Décalage vers le rouge 0,023462 ± 0,000009 [1]
Angle de position 13° [2]

Localisation dans la constellation : Bouvier

(Voir situation dans la constellation : Bouvier)
Boötes IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 7 034 ± 3 km/s  [b]
Distance 98,2 ± 6,8 Mpc (∼320 millions d'a.l.)[c].
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale barrée
Type de galaxie SB(rs)bc[1] SBbc[3],[2] SBbc?[4]
Dimensions 168 000 a.l. [d]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel  [4]
Date  [4]
Désignation(s) PGC 48023
UGC 8589
MCG 1-35-15
CGCG 45-40
IRAS 13339+0737 [2]
Liste des galaxies spirales barrées

NGC 5239 est une vaste galaxie spirale barrée située dans la constellation du Bouvier à environ 300 millions d'années-lumière de la Voie lactée. NGC 5239 a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1784.

La classe de luminosité de NGC 5239 est II-III[1]. Selon la base de données Simbad, NGC 5239 est une galaxie LINER, c'est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d'émission caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés[5].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La brillance de surface (S) se calcule à partir de la magnitude apparente (m) et de la surface de la galaxie selon l'équation  
  2. On obtient la vitesse radiale d'une objet céleste à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage Doppler (redshift ou bleushift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  3. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble-Lemaître : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc). L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho
  4. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.

RéférencesModifier

  1. a b c d et e  (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Résultats pour NGC 5239 (consulté le )
  2. a b c d e et f « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 5200 à 5299 »
  3. (en) « NGC 5239 sur HyperLeda » (consulté le )
  4. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  5. (en) « Simbad, NGC 5239 -- LINER-type Active Galaxy Nucleus » (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 5231  •  NGC 5232  •  NGC 5233  •  NGC 5234  •  NGC 5235  •  NGC 5236  •  NGC 5237  •  NGC 5238  •  NGC 5239  •  NGC 5240  •  NGC 5241  •  NGC 5242  •  NGC 5243  •  NGC 5244  •  NGC 5245  •  NGC 5246  •  NGC 5247