NGC 2

galaxie

NGC 2 est une galaxie spirale intermédiaire de magnitude apparente visuelle de 14,2. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de (7209 ± 24 km/s), ce qui correspond à une distance de Hubble de 106,3 ± 7,5 Mpc (∼347 millions d'a.l.)[1]. Elle est située à proximité de la galaxie NGC 1.

NGC 2
Image illustrative de l’article NGC 2
Les galaxies NGC 1 et NGC 2
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Pégase
Ascension droite (α) 00h 07m 17,1s[1]
Déclinaison (δ) 27° 40′ 42″ [1]
Magnitude apparente (V) 14,2[2]
15,0 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,65[2] mag/am2
Dimensions apparentes (V) 1,0 × 0,6[2]
Décalage vers le rouge 0,025174 ± 0,000007[1]
Angle de position 112°[2]

Localisation dans la constellation : Pégase

(Voir situation dans la constellation : Pégase)
Pegasus IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 7 547 ± 2 km/s [1]
Distance 106,33 ± 7,45 Mpc (∼347 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale intermédiaire
Type de galaxie Sab[1],[2]
Dimensions environ 33,10 kpc (∼108 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) Lawrence Parsons[3]
Date 20 août 1873
Désignation(s) UGC 59
PGC 567
MCG +04-01-026
GC 6236
CGCG 477.55
KCPG 2B
Liste des galaxies spirales intermédiaires

La classe de luminosité de NGC 2 est I-II et elle présente une large raie HI[1].

Des mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 94,829 ± 12,072 Mpc (∼309 millions d'a.l.)[4], ce qui est à l'intérieur des distances calculées en employant la valeur du décalage.

Elle a été découverte par l'astronome irlandais Lawrence Parsons en 1873 avec un télescope de 72 pouces (182,9 cm).

CaractéristiquesModifier

NGC 2 est une galaxie spirale d'une magnitude apparente de 14,2 et de petite taille angulaire (1,0 × 0,6)[2]. En raison de ces caractéristiques, elle n'est pas à la portée des télescopes d'amateurs. Dans la séquence de Hubble revu par De Vaucouleurs, NGC 2 est classée comme une galaxie de type SABbc ?[3]. La classe de luminosité de NGC 2 est II et elle présente une large raie HI[1].

La distance de NGC 2 a été calculée à la fin des années 1990 par la loi de Tully-Fisher qui relie la luminosité intrinsèque d'une galaxie spirale et l'amplitude de sa courbe de rotation[5].

À environ 1,8 minute d'arc au nord se trouve NGC 1. Les deux galaxies forment un couple « apparent ». En réalité, les deux galaxies ne sont pas physiquement reliées, puisque la distance qui nous sépare de NGC 1 est de environ 45 Mpc (150 millions d'années-lumière), soit presque la moitié de celle qui nous sépare de NGC 2.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i et j (en) « Results for object NGC 2 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  2. a b c d e f et g « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke, NGC 1 à 99 », sur dpelletier.profWeb.ca (consulté le )
  3. a et b (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  4. (en) « Distance Results for NGC 0002 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le )
  5. (en) Jeffrey A. Willick, Homogeneous Velocity-Distance Data for Peculiar Velocity Analysis. III. The Mark III Catalog of Galaxy Peculiar Velocities, vol. 109, (DOI 10.1086/312983, lire en ligne), p. 333-366

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 1  •  NGC 2  •  NGC 3  •  NGC 4  •  NGC 5  •  NGC 6  •  NGC 7  •  NGC 8  •  NGC 9  •  NGC 10