NGC 1705

galaxie

NGC 1705
Image illustrative de l’article NGC 1705
La galaxie irrégulière naine NGC 1705.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Peintre
Ascension droite (α) 04h 45m 13,5s[1]
Déclinaison (δ) −53° 21′ 40″ [1]
Magnitude apparente (V) 12,4[2]
12,8 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,46 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,9 × 1,4[2]
Décalage vers le rouge 0,002112 ± 0,000019[1]
Angle de position 50°[2]

Localisation dans la constellation : Peintre

(Voir situation dans la constellation : Peintre)
Pictor IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 633 ± 6 km/s [1]
Distance 9,62 ± 0,68 Mpc (∼31,4 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie irrégulière
Type de galaxie SA0- pec:[1] E-S0[2],[3] Im?[4]
Dimensions environ 4,64 kpc (∼15 100 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[4]
Date [4]
Désignation(s) PGC 16282
ESO 158-13
AM 0453-532
IRAS 04531-5326[2]
Liste des galaxies irrégulières

NGC 1705 est une galaxie irrégulière[2],[5] naine rapprochée et située dans la constellation du Peintre. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 652 ± 6 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 9,62 ± 0,68 Mpc (∼31,4 millions d'a.l.)[1]. NGC 1705 a été découvert par l'astronome britannique John Herschel en 1834[4].

La classification de lenticulaire par la base de données NASA/IPAC et par Wolfgang Steinicke est basée sur d'anciennes images. NGC 1705 a été utilisé par Gérard de Vaucouleurs comme une galaxie de type morphologique I0 pec/BCD dans son atlas des galaxies[6],[7].

NGC 1705 présente une large raie HI et elle renferme également des régions d'hydrogène ionisé. Elle est qualifiée de galaxie naine bleue compacte (BCDG pour Blue Compact Dwarf Galaxy) sur le site NASA/IPAC[1]. Selon la base de données Simbad, NGC 1705 est une galaxie à sursaut de formation d'étoiles[8].

À ce jour, plus d'une vingtaine de mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 5,322 ± 0,376 Mpc (∼17,4 millions d'a.l.)[9], ce qui est à l'extérieur des valeurs de la distance de Hubble. Étant donné la proximité de cette galaxie avec le Groupe local, cette valeur est peut-être plus près de la distance réelle de NGC 1705.

Le centre de NGC 1705, un laboratoire d'édutesModifier

Le centre de NGC 1705 renferme un amas contenant des milliers d'étoiles bleues. Cette galaxie est un laboratoire idéal pour étudier la formation des étoiles. Les jeunes étoiles bleues sont concentrées en son centre, alors que les étoiles rouges plus âgées et plus froides sont plus dispersées. La formation d'étoiles s'est produite dans NGC 1705 pendant toute son existence, mais un récent sursaut de formation d'étoiles a eu lieu, il y a de 26 à 31 millions d'années[5].

 
NGC 1705 par le télescope spatial Hubble.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (en) « Results for object NGC 1705 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f g et h « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 1700 à 1799 »
  3. (en) « NGC 1705 sur HyperLeda » (consulté le )
  4. a b c et d (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 1705 » (consulté le ).
  5. a et b « Hubble NGC 1705 Photo » (consulté le )
  6. Atlas des galaxies de Vaucouleurs sur le site du professeur Seligman, NGC 1705
  7. (en) « The Galaxy Morphology Website, NGC 1705 » (consulté le )
  8. (en) « Simbad, NGC 1705 -- Starburst Galaxy » (consulté le )
  9. « Your NED Search Results, Distance Results for NGC 1705 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 1697  •  NGC 1698  •  NGC 1699  •  NGC 1700  •  NGC 1701  •  NGC 1702  •  NGC 1703  •  NGC 1704  •  NGC 1705  •  NGC 1706  •  NGC 1707  •  NGC 1708  •  NGC 1709  •  NGC 1710  •  NGC 1711  •  NGC 1712  •  NGC 1713