NGC 1452

galaxie

NGC 1452
Image illustrative de l’article NGC 1452
La galaxie spirale barrée NGC 1452
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Éridan
Ascension droite (α) 03h 45m 22,3s[1]
Déclinaison (δ) −18° 38′ 01″ [1]
Magnitude apparente (V) 11,8[2]
12,8 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 13,36 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 2,8 × 1,5[2]
Décalage vers le rouge +0,005794 ± 0,000033[1]
Angle de position 113°[2]

Localisation dans la constellation : Éridan

(Voir situation dans la constellation : Éridan)
Eridanus IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 1 737 ± 10 km/s [1]
Distance 23,93 ± 1,69 Mpc (∼78,1 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale barrée
Type de galaxie SB(r)a[1] SB0-a[2] (R)SB(r)a[3]
Dimensions environ 23,10 kpc (∼75 300 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) NGC 1455
PGC 13765
MCG -3-10-44
ESO 549-12
IRAS 03430-1847[2]
Liste des galaxies spirales barrées

NGC 1452 est une galaxie spirale barrée située dans la constellation de l'Éridan. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 1 623 ± 13 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 23,9 ± 1,7 Mpc (∼78 millions d'a.l.)[1]. NGC 1452 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785. Cette galaxie a aussi été observée par l'astronome américain Francis Leavenworth en 1886 et elle a été ajoutée au New General Catalogue sous la cote NGC 1455.

NGC 1452 a été utilisé par Gérard de Vaucouleurs comme une galaxie de type morphologique (R')SB(r)a dans son atlas des galaxies[4],[5].

NGC 1452 présente une large raie HI[1].

NGC 1452 est une galaxie de l'amas de l'Éridan[6].

À ce jour, deux mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 20,900 ± 2,687 Mpc (∼68,2 millions d'a.l.)[7], ce qui est à l'intérieur des valeurs de la distance de Hubble.

Groupe de NGC 1407Modifier

NGC 1452 est fait partie du groupe de NGC 1407. Ce groupe comprend au moins 9 galaxies. Les autres galaxies du groupe sont IC 343, IC 346, NGC 1359(?), NGC 1407, NGC 1440, ESO 548-44, ESO 548-47 et ESO 548-68[8]. Notons que selon le site « Un atlas de l'Univers » de Richard Powel[6], la galaxie NGC 1359 fait partie du groupe qui porte son nom, le groupe de NGC 1359.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (en) « Results for object NGC 1452 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 1400 à 1499 »
  3. a b et c (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 1452 » (consulté le ).
  4. Atlas des galaxies de Vaucouleurs sur le site du professeur Seligman, NGC 1452
  5. (en) « The Galaxy Morphology Website, NGC 1452 » (consulté le )
  6. a et b « Richard Powell, «Les amas du Fourneau et de l'Éridan» »
  7. « Your NED Search Results, Distance Results for NGC 1452 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )
  8. A.M. Garcia, « General study of group membership. II - Determination of nearby groups », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 100 #1,‎ , p. 47-90 (Bibcode 1993A&AS..100...47G)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

      •  NGC 1444  •  NGC 1445  •  NGC 1446  •  NGC 1447  •  NGC 1448  •  NGC 1449  •  NGC 1450  •  NGC 1451  •  NGC 1452  •  NGC 1453  •  NGC 1454  •  NGC 1455  •  NGC 1456  •  NGC 1457  •  NGC 1458  •  NGC 1459  •  NGC 1460