Myrna Hague

chanteuse jamaïcaine
Myrne Hague
Description de cette image, également commentée ci-après
Myrna Hague en 2007.
Informations générales
Activité principale chanteuse
Genre musical jazz
Années actives depuis les années 1960
Labels Studio One

Myrna Hague est une chanteuse jamaïcaine.

BiographieModifier

La carrière de Myrna Hague commence au milieu des années 1960 ; c'est pourquoi elle est surnommée la première femme jamaïcaine du jazz[1]. Elle se produit dans des salles de jazz à Londres et enregistre pour le label Studio One, notamment l'album Melody Life.

Hague est membre du conseil d'administration de la Commission jamaïcaine de développement culturel (JCDC) et ancienne tutrice à la Jamaica School of Music. Elle remporte le Caribbean Broadcasting Union Song Festival en 1990 et remporte à plusieurs reprises le Jamaica Music Industry Award pour le jazz ainsi que le Jamaica Federation of Musicians Award et le Special Merit Award en 1993.

Hague fonde le festival de jazz d'Ocho Rios avec son mari, le musicien de jazz Sonny Bradshaw[2], et continue d'organiser le festival.

En 2004, on lui diagnostique un cancer du sein, elle se rétablit après un long traitement[1].

Elle fait des tournées internationales, dernièrement en tant que chanteuse invitée avec Jazz Jamaica, et dans le cadre de Women in Jazz et du Jamaica Big Band.

En , elle reçoit un Caribbean Hall of Fame Award de la Caribbean Development for the Arts, Sports and Culture Foundation.

En , elle reçoit une médaille Musgrave d'argent pour sa contribution musicale et le mois suivant un doctorat en études culturelles de l'université des Indes occidentales, pour sa thèse sur le jazz dans les Caraïbes[3].

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Olivia Leigh Campbell, « Myrna Hague: Over the cancer trauma and searching – Ten questions for Myrna Hague », Jamaica Observer,‎
  2. (en) Richard Johnson, « 'Ochi' Jazz Fest hits high note », Jamaica Observer,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Richard Johnson, « 'Good job Doctor Myrna' », Jamaica Observer,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier

Source de la traductionModifier