Ouvrir le menu principal

Myriam Thélen

autrice française
Myriam Thélen
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Marie Élisabeth Justine GuérinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Marie Guérin, dite Myriam Thélen (épouse Nelet) est une autrice de langue française. Née en 1857 à Désertines, et morte en 1929 à Paris, elle est l'auteur de romans sentimentaux.

De nombreux spécialistes font d'elle une précurseur des théories féministes de la fin du XXe siècle, en lien avec Marthe Bertheaume. Elle fut cependant marginalisée par les principaux courants féministes à cause de sa foi catholique, très présente dans ses écrits. Elle est à l'origine de la commande de plusieurs vitraux à Auguste Alleaume[1].

Elle meurt le 8 janvier 1929, en sa demeure à Paris 16e[2],[3] et est enterrée dans sa ville natale selon ses souhaits.

Investie dans des œuvres sociales, elle lègue à la ville de Fougères un immeuble[4] qui deviendra l'Œuvre Ste Marthe.

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1]
  2. L’Ouest-Éclair, 10 janvier 1929 [2].
  3. État civil de la ville de Paris, 16e arrondissement. Acte 53 Guérin Vve Nélet (page 6/31) Le huit janvier mil neuf cent vingt neuf, quatre heures, est décédée, en son domicile avenue de Tokio 6, Marie Élisabeth Justine Guérin, dite Myriam Thélen, née à Désertines (Mayenne) le huit novembre mil huit cent cinquante sept, femme de lettres, fille de Constant Guérin, et de Marie Élisa Fresnais, époux décédés ; veuve de Eugène Nélet. Dressé le neuf janvier mil neuf cent vingt neuf, dix heures vingt minutes, sur la déclaration de Charles Lamarche, soixante deux ans, employé, domicilié rue de la Pompe, qui, lecture faite, a signé avec nous…
  4. La ville devait obligatoirement ouvrir une crèche au profit des enfants pauvres d'une école, et ce sera en fait un dispensaire

Liens externesModifier