Mustafa Amhaouch

ancien homme politique néerlandais

Mustafa Amhaouch
Illustration.
Mustafa Amhaouch en 2017.
Fonctions
Membre du conseil municipal de Helden
En fonction depuis
(27 ans)
Président du parti de Peel en Maas

(6 ans)
Membre de la Chambre des représentants

(7 ans)
Prédécesseur Peter Oskam
Biographie
Nom de naissance Mustafa Amhaouch
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Venlo (Pays-Bas)
Nationalité Néerlandaise
Marocaine
Parti politique CDA
Religion Islam sunnite
Résidence Panningen

Mustafa Amhaouch, né le à Venlo (Pays-Bas), est un homme politique néerlando-marocain.

Biographie modifier

Naissance et études modifier

Le père d'Amhaouch arrive aux Pays-Bas en 1963 en tant que travailleur invité du Maroc[1]. Il passe sa scolarité secondaire entre 1985 et 1991 dans une école technique catholique à Panningen et Venlo[1]. Il étudie ensuite la mesure et la technique de régulation de 1991 à 1995 à la Haute École Fontys à Venlo. Pendant cette période, il devient plusieurs fois champion des Pays-Bas de taekwondo[1]. Après avoir terminé ses études, il travaille brièvement comme testeur de systèmes chez Philips Medical Systems (Best)[1]. De 1996 à 2016, il occupe un poste de management chez ASML (Veldhoven).

Amhaouch occupe diverses fonctions sociales[2]. Il est membre du conseil et président de la Fondation Marocaine pour l'Intégration, membre du conseil de la fondation Platform Allochtonen à Helden et membre de la commission de construction pour le nouveau bâtiment d'une mosquée à Helden et est président du club de handball de première division Bevo HC[1].

Carrière politique modifier

Amhaouch est membre du conseil municipal de Helden de 1997 à 2006. De 2004 à 2006, il est aussi président du groupe CDA au conseil. De 2010 à 2016, il préside la section CDA de Peel en Maas. Depuis 2011, il est membre du Conseil stratégique du CDA[3].

Lors des élections législatives de 2010, Amhaouch figure en 41e position sur la liste des candidats du CDA. Il reçoit 1 680 voix, ce qui n'est pas suffisant pour être élu. Aux élections législatives de 2012, il est à la 16e place. Il obtient 1 949 voix, ce qui n'est toujours pas suffisant pour être élu. Après que Peter Oskam a quitté la Chambre des représentants pour devenir maire de Capelle aan den IJssel, Amhaouch est nommé pour lui succéder[4]. Son installation a lieu le 12 janvier 2016.

En mai 2023, Mustafa Amhaouch souligne l'importance de renforcer les liens entre l'Europe et l'Afrique à travers des relations commerciales équitables, en réponse à la stratégie africaine lancée par le gouvernement[5]. Il critique la dépendance continue de l'Afrique à l'aide au développement et appelle à des investissements structurels dans les économies africaines pour favoriser l'autonomie et la résilience. Amhaouch met en avant l'intégration de l'Afrique dans la chaîne de valeur économique européenne, non seulement pour stimuler l'économie locale africaine mais aussi pour créer des emplois durables et prévenir l'exode des cerveaux. Il insiste sur la responsabilité morale de l'Europe de soutenir un développement économique qui bénéficie à la fois à l'Afrique et à l'Europe, en contraste avec les approches passées qui ont exploité les ressources africaines sans apporter d'améliorations structurelles[6]. Il appelle également à une action européenne unifiée pour promouvoir un commerce international responsable et durable, soulignant l'importance des matières premières africaines pour la transition énergétique globale et la nécessité de contrer l'influence de la Russie et de la Chine en Afrique[7].

Le 13 août 2023, il annonce qu'il ne se représentera pas aux prochaines élections législatives[8],[9].

Décorations modifier

Le 27 avril 2007, Amhaouch est nommé membre de l'Ordre d'Orange-Nassau[10]. Le 5 décembre 2023, il est nommé chevalier de l'Ordre d'Orange-Nassau[11].

Notes et références modifier

  1. a b c d et e (nl) Paul Scheer, « Dit is Mustafa Amhaouch: Moslim, CDA'er én Limburger », sur VNO-NCW.nl
  2. (nl) Redactie, « Tweedekamerlid Mustafa Amhaouch (CDA): “Het is tijd voor nieuwe industriepolitiek” », sur Technishow, (consulté le )
  3. (nl-BE) « Limburgs Kamerlid Mustafa Amhaouch is bij zijn laatste Prinsjesdag begeleider van de koninklijke familie: ‘De koning zei: ‘Pakt u de auto, dan pak ik de koets’’ », sur www.limburger.nl, (consulté le )
  4. (nl) Kiesraad, « Benoeming M. Amhaouch tot lid van de Tweede Kamer - Nieuwsbericht - Kiesraad.nl », sur www.kiesraad.nl, (consulté le )
  5. (nl) « 'Afrika-strategie moet perspectief bieden' », sur bnr.nl (consulté le )
  6. (nl) « CDA wil Afrika-strategie op handel », sur CDA (consulté le )
  7. (nl) « Amhaouch: Nederland moet inzetten op gelijkwaardige handelsrelaties met Afrika », sur CDA (consulté le )
  8. (nl) Timo Schmid, « CDA-Kamerlid Mustafa Amhaouch niet opnieuw verkiesbaar », sur 1limburg.nl, (consulté le )
  9. (nl-BE) « Ook CDA-Kamerlid Mustafa Amhaouch uit Panningen niet herkiesbaar », sur www.limburger.nl, (consulté le )
  10. (nl) « Column | Rutte had de naam van Mustafa Amhaouch wél geoefend », NRC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (nl) WATR2207, « Tweede Kamerleden nemen afscheid », sur www.tweedekamer.nl, (consulté le )

Liens externes modifier

Mustafa Amhaouch sur le site officiel du Parlement néerlandais.

Sur les autres projets Wikimedia :