Ouvrir le menu principal

Musée des Beaux-Arts de Gaillac

musée français
Musée des Beaux-Arts de Gaillac
Château d'Hutaud - Entrée du Musée des Beaux-Arts de Gaillac.jpg
Informations générales
Ouverture
Site web
Bâtiment
Article dédié
Protection
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte du Tarn
voir sur la carte du Tarn
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée des Beaux-Arts de Gaillac est situé dans le Château de Foucaud à Gaillac dans le Tarn depuis 1934. Il est labellisé « musée de France[1] ».

La municipalité l'a réaménagé en 1994 proposant deux étages d'expositions permanentes et des espaces consacrés à des expositions temporaires.

CollectionsModifier

Il comporte une collection du peintre Firmin Salabert (1811-1895), élève d'Ingres, qui a donné à la ville ses tableaux. Le maire de Gaillac cherche un lieu pour les exposer et après de longues tractations, l'achat du château de Foucaud est réalisé en 1903. D'autres artistes locaux sont aussi visibles, comme Henri Loubat (1855-1926), Charles Escot (1834-1902), Raymond Tournon (père) (1870-1919), Raymond Tournon (fils) (1901-1975) et Joseph Espalioux (1921-1986). Le sculpteur Jules Pendariès (1863-1933) est exposé depuis peu[2]. Le Musée de Gaillac a acquis depuis 2000 plusieurs huiles et dessins de Marie Bermond (1859-1941).

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Expositions temporairesModifier

RéférencesModifier

  1. Au sens de la loi no 2002-5 du 4 janvier 2002 ; voir site du ministère de la Culture.
  2. Alain Soriano et Bertrand de Viviès, Gaillac et les Gaillacois : Vingt siècles d'histoire, Albi, Edition GRAND SUD, , 128 p. (ISBN 2-908778-55-6) p. 76-78
  3. Joseph Latour, dessins d'un peintre voyageur de Toulouse en Espagne : catalogue du Musée des Beaux Arts de Gaillac
  4. Gaillac. Jo Vargas ou l'insoutenable légèreté de l'être, La Dépêche du Midi 06/10/2012

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :