Musée des Blindés de Lešany

Musée des Blindés de Lesany
IS-2 lesany.jpg
Informations générales
Nom local
Vojenském technickém muzeu Lešany
Type
Site web
Site internet du Vojenský Historický Ústav Praha (l’Institut d'histoire militaire de Prague) dont dépend le musée de Lešany.
Collections
Collections
Véhicules militaires
Provenance
Époque
Nombre d'objets
200 (700 pièces conservées au total)
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Le musée des Blindés de Lesany (en tchèque : Vojenské technické muzeum Lešany) est un musée d'histoire militaire situé à Lešany, en République tchèque, à 27 km au sud de Prague. Il dépend de l'Institut d'histoire militaire de Prague. Il est consacré à tous les engins militaires de l'ancienne armée tchèque : tanks, artillerie, missiles, transports de troupes. Le musée détient près de sept cents véhicules dont environ deux cents sont présentés au public.

PrésentationModifier

Après la chute du régime communiste, de nombreux matériels d'origine russes furent retirés du service et certains transférés au musée de Lesany ouvert en 1996, sur le site d'un ancien régiment d’artillerie. Peu à peu de nouveaux véhicules tchèques mais aussi étrangers sont acquis par le musée qui s'étend peu à peu. Aujourd'hui l'ensemble des matériels est présenté dans six grands halls fermés consacrés aux véhicules des deux guerres mondiales. Le matériel de la guerre froide est lui présenté en plein air, protégé par des toits. Une salle spéciale est consacrée à la reconstitution d'une bataille de chars entre les forces allemandes et russes. Enfin une quinzaine de véhicules spéciaux sont présentés sur un tarmac, dont des engins lanceurs de missiles ou des batteries anti-aériennes (comme le SA 2).

ÉvénementsModifier

Le dernier weekend du mois d’août a lieu le « Tank Day ». Plusieurs blindés sont sortis des hangars pour une reconstitution historique avec des figurants en uniforme d'époque. Des équipages soviétiques de T-34 ou de T-80U ou allemands avec des Panzer IV ou des Jagdpanzer sont présentés. C'est l'occasion de voir des chars plus modernes comme le Merkava I israélien ou le Leopard I allemand.

MatérielsModifier

L'exposition des matériels est très hétérogène. Les véhicules les plus anciens (Première et Deuxième guerres mondiales) sont en bon état et bien mis en valeur dans des décors reconstitués. Le diorama reconstituant un combat entre chars allemands et soviétiques avec lumières et sonorisations est la plus intéressante présentation du musée. À l'inverse, la présentation des matériels soviétiques de la Guerre froide sous de simples abris est peu qualitative. Les blindés sont serrés les uns contre les autres, certains matériels de collection étant inaccessibles. L'état général de ces chars est médiocre (peinture, rouille, etc.)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier