Ouvrir le menu principal

Musée archéologique de Narbonne

musée
Musée archéologique de Narbonne
Palais des Archevêques de Narbonne.jpg
L'Ancien Palais des archevêques qui abrite le musée.
Informations générales
Site web
Collections
Collections
préhistoire
protohistoire
antiquité romaine
moyen-âge
Bâtiment
Article dédié
Architecte
Protection
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée archéologique de Narbonne est un musée situé au sein du palais des archevêques de Narbonne. Il présente une collection de pièces et de mobiliers archéologiques couvrant l'histoire locale de la préhistoire jusqu'au Moyen Âge.

Il héberge notamment une collection importante de fresques gallo-romaines découvertes lors des fouilles du site du Clos de la Lombarde.

Il est, avec le Musée d'art et d'histoire de Narbonne, l'un des deux musées principaux de Narbonne.

Ses collections sont destinées à rejoindre le musée régional de la Narbonne antique (MuRéNa), dont la première pierre a été posée le 10 novembre 2015[1], et dont l'inauguration est prévue au printemps 2019[2].

Espaces et collectionsModifier

Possédant 12 salles, il renferme des collections couvrant la Préhistoire, la Protohistoire, mais essentiellement les périodes gallo-romaine et paléochrétienne.

Celles-ci sont d'une grande richesse notamment pour l’époque romaine et permettent d'évoquer la vie et l’histoire de Narbonne lorsqu'elle était la capitale de la Gaule romaine. L'une des pièces majeures de la collection est l’ensemble unique de peintures murales, dites du Clos de la Lombarde, qui décoraient une ancienne villa romaine de la région.

Salle des fresquesModifier

 
Salle des fresques du Musée archéologique.

La salle des fresques expose une partie des collections narbonnaises de peintures murales romaines, découvertes notamment lors des fouilles au Clos de la Lombarde.

Vie publique et religieuseModifier

 
Salle de la vie publique et religieuse.

Cette salle comprend notamment une borne milliaire de la Via Domitia gravée du nom de Cnaeus Domitius Ahenobarbus, ainsi qu'un certain nombre d'éléments en marbre provenant de divers monuments civils ou religieux.

BibliographieModifier

  • Paul Tournal, Catalogue du Musée de Narbonne et notes historiques sur cette ville, Caillard Imprimeur, Narbonne, 1864.
  • Eugène Fil, Catalogue raisonné des objets d’art et de céramique du Musée de Narbonne, Caillard Imprimeur, Narbonne, 1877
  • Anne Bousquet et Jean Lepage, Dix ans d’acquisitions, dix ans de restaurations (1985-1994), Ville de Narbonne, 1995.
Société savante
  • Bulletin de la Commission archéologique et littéraire de Narbonne
Livret de visite
  • Narbonne, ville d’art et d’histoire : laissez-vous conter le musée d’art et d’Histoire, Ville de Narbonne, avril 2012

Notes et référencesModifier

  1. Première pierre du Musée régional de la Narbonne antique, La Tribune - Objectif Languedoc Roussillon, 11 novembre 2015.
  2. Narbonne : Le futur musée de la Romanité avance, L'indépendant, Laurent Rouquette, 29 septembre 2016.

Liens externesModifier