Ouvrir le menu principal

Moulin à vent de l'Hôpital-Général-de-Québec

moulin à vent du Québec
Moulin à vent de l'Hôpital-Général-de-Québec
Moulin a vent de l Hopital-General-de-Quebec - 07.jpg
Moulin à vent de l'Hôpital général de Québec en 2015
Présentation
Type
Construction
1730
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Division administrative
Agglomération
Ville
Coordonnées
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la ville de Québec
voir sur la carte de la ville de Québec
Red pog.svg
Localisation du moulin
Parc du Moulin-de-l'Hôpital en 2009
Centre Alyne-Lebel, voisin du moulin

Le Moulin à vent de l'Hôpital-Général-de-Québec est un ancien moulin à vent situé à Québec dans la Basse-ville sur le boulevard Langelier, à la limite du quartier Saint-Sauveur et du quartier Saint-Roch, proche de la municipalité de paroisse Notre-Dame-des-Anges qui renferme l'Hôpital général de Québec. Sa première construction remonte à 1731. Le moulin a été reconnu bien archéologique du Québec en 1988. Son terrain est maintenant aménagé en un parc public nommé parc du Petit Moulin. Des travaux de restauration ont été effectués en 2013[1]. Il compte parmi les 18 derniers moulins à vent du Québec dont le seul de la ville de Québec.

À côté du moulin se trouve l’ancienne école technique de Québec construite en 1909 et conçue par l’architecte René Pamphile Lemay. Ce bel édifice en brique, rebaptisé « Centre Alyne-Lebel », abrite maintenant des organismes culturels et communautaires[2].

IdentificationModifier

  • Nom du bâtiment : Moulin à vent de l'Hôpital-Général-de-Québec
  • Adresse civique : 350, boulevard Langelier (Le moulin est situé à l'extérieur de Hôpital général de Québec)
  • Municipalité : Québec
  • Propriété : Ville de Québec

ConstructionModifier

ChronologieModifier

  • Évolution du bâtiment :
    • 1731 : Construction du moulin par le maçon Jean Maillou au coût de 3 313 livres, 14 sols et 4 deniers[4]. Construit sur les fondations d'un moulin de bois construit en 1710 par le même Jean Maillou
    • Entre 1822 et 1842 : Le moulin cesse de moudre.
    • 1866 : Restauration du moulin
    • Années 1960-1970 : Projet de démolition pour permettre l’agrandissement de l’École technique de Québec. Échappant aux pics démolisseurs, le moulin est plutôt enclavé dans un bâtiment servant d'entrepôt, et seule sa partie supérieure émergeait[5].
    • 1976 : Démolition de l'immeuble qui enserre la tour du moulin
  • Propriétaires :
    • 1731-1903 : Religieuses de l’Hôpital Général de Québec
    • 1883, 19 mars : terrain concédé (sauf le moulin) avec une rente seigneuriale non rachetable
    • 1903, 30 juin : le terrain et le moulin sont acquis par Auguste Pion
    • 1906 : la veuve d'Auguste Pion devient propriétaire du terrain et du moulin
    • 1926 : Adélard Deslauriers, nouveau propriétaire. Il éteint la rente seigneuriale en 1943.
    • 1943 : Gouvernement du Québec
    • ... : Ville de Québec
  • Meuniers :
    • 1760 : Louis Nadeau, maître farinier du faubourg Saint-Vallier
  • Transformations majeures :
    • 1805, 5 juillet : incendie, toit réparé
    • 1862, 10 juin : un grave incendie détruit le moulin
    • 1976 : nouvelle toiture, terrain aménagé en parc

Le moulin à vent de l'Hôpital-Général-de-Québec a été reconnu bien archéologique le [6].

ArchitectureModifier

  • Tour en maçonnerie, pierres de Beauport
  • Type de moulin : Moulin tour

Mise en valeurModifier

  • Constat de mise en valeur : Aménagement d'un parc public, installation d'une plaque commémorative sur une pierre. Le moulin est le point de départ d'un itinéraire Histoire et patrimoine (2005) dans le quartier Saint-Sauveur.
  • Site d'origine : Oui
  • Constat sommaire d'intégrité : Seule la tour de pierre est d'origine. Les mécanismes n'existent plus depuis au moins 1862. La toiture date de 1976.
  • Responsable : La Ville de Québec

Notes et référencesModifier

  1. blogue.monsaintsauveur.com
  2. Mcccf Établissements de formation spécialisée
  3. La ville de Québec écrit 1731 sur la plaque commémorative érigée sur le site du moulin et dans sa brochure Histoire de raconter Le quartier Saint-Sauveur, Arrondissement de La Cité, 2005, page 4, Collection Itinéraires histoire et patrimoine. C'est aussi la date retenu par l'Inventaire des lieux de mémoire de la Nouvelle-France (site web).
  4. C'est du moins le total de la dette des religieuses au maçon Maillou en 1731. Raymond Laberge, «L’ancien moulin à vent de l’Hôpital Général de Québec, Un brin d'histoire avec la Société historique de Québec», Québec Hebdo, première partie, 30 novembre 2008
  5. Histoire de raconter Le quartier Saint-Sauveur, Arrondissement de La Cité, 2005, page 4, Collection Itinéraires histoire et patrimoine
  6. « Moulin à vent de l'Hôpital-Général-de-Québec », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 20 août 2011)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Gilles Deschênes (et Gérald-M. Deschênes, collab.), Quand le vent faisait tourner les moulins, Trois siècles de meunerie banale et marchande au Québec, Québec, Septentrion, 2009, 313 p. (ISBN 978-2-89448-580-4)
  • Laval Gagnon et Kathy Paradis, La tournée des vieux moulins à vent du Québec, Cap-Saint-Ignace, Édition La Plume d'oie, 1999, 190 pages (ISBN 2-922183-45-9)
  • Commission des biens culturels, Les chemins de la mémoire, Les Publications du Québec, Québec, 1990, tome I, p. 216.
  • Ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec. « Moulin à vent de l'Hôpital-Général-de-Québec », Site Internet du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 21 juin 2009)
  • Raymond Laberge, « L’ancien moulin à vent de l’Hôpital Général de Québec, Un brin d'histoire avec la Société historique de Québec », Québec Hebdo, première partie, 30 novembre 2008 (Voir cet article)
  • Raymond Laberge, « Les vicissitudes d’un moulin à vent », Québec Hebdo, deuxième partie, 7 décembre 2008 (Voir cet article)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :