Ouvrir le menu principal

Morton Brown

mathématicien américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brown.

Morton Brown (né le 12 août 1931 à New York) est un mathématicien américain spécialisé dans la topologie géométrique.

En 1958, Brown a obtenu son doctorat de l'Université du Wisconsin à Madison sous la direction de R. H. Bing (en)[1]. De 1960 à 1962, il est à l'Institute for Advanced Study. Il est ensuite devenu professeur à l'Université du Michigan à Ann Arbor.

Avec Barry Mazur en 1965, il remporte le prix Oswald-Veblen[2] pour leurs preuves indépendantes et presque simultanées de l'hypothèse généralisée de Schoenflies (en)[3] en topologie géométrique. La courte preuve de Brown était élémentaire et totalement générale. La preuve de Mazur était également élémentaire, mais elle utilisait une hypothèse spéciale qui avait été supprimée par le biais de travaux ultérieurs de Morse.

En 2012, il est devenu membre de l'American Mathematical Society[4].

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Morton Brown » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « Morton Brown », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. http://www.ams.org/profession/prizes-awards/ams-prizes/veblen-prize
  3. Brown, Morton, « A proof of the generalized Schoenflies theorem », Bull. Amer. Math. Soc., vol. 66, no 2,‎ , p. 74–76 (DOI 10.1090/s0002-9904-1960-10400-4)
  4. List of Fellows of the American Mathematical Society, retrieved 2012-11-10.

Liens externesModifier