Mohammed Wardi

musicien soudanais
Mohammed Wardi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Nationalité
Activité
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata

Mohammed Othmane Hassan Saleh Wardi ( à Khartoum) est un chanteur et compositeur soudanais nubien[1].

Devenu communiste, très engagé politiquement[2], Wardi a écrit de nombreuses chansons patriotiques sur la liberté et la révolution très populaires qui font désormais partie du fonds commun de la culture soudanaise, et sont souvent connues dans les pays limitrophes, notamment dans la corne de l'Afrique. Il chantait en arabe ainsi qu'en nubien[3].

BiographieModifier

Mohamed Wardi commence sa vie professionnelle comme professeur de musique dans les années 1950. Il est très vite engagé politiquement en participant à un mouvement syndical pour défendre les droits des enseignants[2].

Membre du Parti communiste soudanais, il soutint le renversement des dictateurs Ibrahim Abboud en et de Gaafar Nimeiry en 1985[4].

Il fut emprisonné à ce titre à plusieurs reprises[4].

En 1989, avec l'arrivée au pouvoir du général Omar el-Béchir et d'Hassan al-Tourabi et la mise en place d'un régime islamiste, Wardi part en exil volontaire et passe 13 ans au Caire[2].

Sa mort à Khartoum donne lieu à des funérailles nationales, en présence du chef de l'État en personne, le président el-Béchir et de milliers de personnes, qui sont retransmises en direct à la télévision[5]. Il est enterré au cimetière Farouk, au sud du quartier de Khartoum 2.

DocumentaireModifier

Wardi apparaît longuement dans le documentaire Our Beloved Sudan de Taghreed Elsanhouri sur la partition entre le Nord et le Sud alors qu'il donne un concert à Djouba plaidant pour la réconciliation.

RéférencesModifier

  1. Mohammed Wardi Sudanese legend and musical encyclopedia, Capital, 19 octobre 2010
  2. a b et c [1] Mohammed Wardi: The Nile Loses its “Joy”, Alakhbar English, 21 février 2012
  3. Sudan mourns musical legend Mohamed Wardi, Sudan Tribune, 20 février 2012
  4. a et b [2] Legend of Sudanese revolutionary singer Mohammad Wardi lives on, Al Arabiya, 11 novembre 2013
  5. [3] Sudanese Singer and Musician Mohammed Osman Wardi Dies