Mohammed Ibrahim al-Chaar

chef militaire syrien

Mohammed Ibrahim al-Chaar (arabe : محمد الشعار) est un chef militaire syrien, né en 1950 à Lattaquié.

Mohammed Ibrahim al-Chaar
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Minister of Interior (Syria)
-
Said Mohammad Sammour (en)
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
محمد الشعارVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Parti politique
Grade militaire

BiographieModifier

Al-Chaar incorpore l'armée syrienne en 1971. Il occupe différentes positions dans l'appareil de sécurité, y compris celle de la police militaire à Alep. Il dirige la prison de Sednaya puis il devient commandant de la police militaire de Syrie.

Le , il prend le titre de ministre de l'intérieur.

Le , l'Union européenne a placé des sanctions sur Mohammed al-Chaar et 12 autres personnes à la suite des violences qui ont lieu en Syrie après la mort de plusieurs civils[1].

Il est gravement blessé le lors de la guerre civile syrienne par une bombe placée dans le quartier général de la sécurité nationale à Damas[2],[3]. Il est à nouveau blessé le dans un attentat devant le ministère de l'intérieur à Damas. Il a été admis le en convalescence dans un hôpital de Beirouth au Liban[4],[5].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « BBC News - EU sanctions target Syria elite in bid to end violence », Bbc.co.uk, (consulté le )
  2. (en) « Syria defence minister killed in Damascus bomb », The Telegraph (consulté le )
  3. (en) « Syria conflict: 'Suicide bomb' kills defence minister », BBC News (consulté le )
  4. (en) Syrian minister Mohammad Shaar 'in Beirut hospital', BBC news, 19 décembre 2012.
  5. Le ministre de l'intérieur syrien hospitalisé à Beyrouth, Le Monde avec AFP, 19 décembre 2012.

Liens externesModifier