Mohammed Allal Sinaceur

philosophe marocain

Mohammed Allal Sinaceur
Fonctions
Ministre des Affaires culturelles
Monarque Hassan II
Premier ministre Mohammed Karim Lamrani
Abdellatif Filali
Gouvernement Lamrani V (1992-1993)
Lamrani VI (1993-1994)
Filali I (1994-1995)
Prédécesseur Mohamed Benaïssa
Successeur Abdellah Azmani
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Oujda (Drapeau du Maroc Maroc)
Nationalité Marocaine

Mohammed Allal Sinaceur, né à Oujda en 1941, est un philosophe, écrivain et homme politique marocain. Membre d’une famille d'intellectuels militants et notables originaires d'Oujda, il est notamment le frère de Mohamed Habib Sinaceur, universitaire et homme politique marocain.

BiographieModifier

Enfant, il alternera l'école coranique le matin et le soir, et l'école française la journée. Il étudiera ensuite au Lycée Moulay Youssef à Rabat, aux côtés de Abderrahman el-Youssoufi, Kacem Zhiri, avant d'intégrer l'École Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud en 1960.

Philosophie et cultureModifier

Agrégé de philosophie, il est auteur de nombreux ouvrages et signe des publications sur la philosophie, les sciences humaines, et à ce titre Directeur de la division de la philosophie et des sciences humaines à l'Unesco à partir de 1975. Allal Sinaceur, membre de l'Académie du Royaume du Maroc a conduit de nombreuses recherches sur l’histoire des sciences, la philosophie, et la théologie.

Fonctions politiquesModifier

Ministre des Affaires Culturelles des gouvernements de Mohamed Karim Lamrani et Abdellatif Filali, il est nommé conseiller de feu Hassan II puis Mohammed VI chargé de la culture. Il œuvre également en tant que président de la fondation Moulay Slimane pour la valorisation du patrimoine culturel de la ville de Oujda et de l'Oriental, sous le haut-patronage de Sa Majesté Mohammed VI, qui entend faire de la ville de Oujda un des leviers du modernisme au Maroc, en développant la région de l'Oriental en difficulté à la fin du XXe siècle, mais en pleine expansion aujourd'hui.