Mohamed Ibn Bekir

Mohamed Ibn Bekir
Gouverneur de la Régence d'Alger
Biographie
Lieu de naissance Alger
Date de décès 1754
Lieu de décès Alger
Fonctions
16e Dey d'Alger

(6 ans)
Prédécesseur Ibrahim Kouchouk
Successeur Baba Ali Bou Sebaa
Khodjet al khil (ministre)

Mohamed Ibn Bekir, ou Mohamed Khodja est un dey d'Alger ayant régné de 1748 à 1754. Surnommé le « borgne », il est élu car réputé pour ses qualités humaines, son sens de la justice et donc vu comme supérieur aux autres prétendants[1]. Sous son règne est édicté l'Ahad Aman en 1748, une loi ou plutôt un règlement politique et militaire qui vise à discipliner le corps des janissaires, l'odjack et entraver ses interventions dans la vie publique. En effet il convoque, dès sa prise de fonction comme dey, le divan pour qu'il se penche sur « la décadence de l'armée du royaume et l'affaiblissement des troupes », notamment à la suite de divers événements survenus en 1747 et 1748. Ce règlement servira politiquement à son successeur Baba Ali qui devra faire face à plusieurs révoltes de l'odjack[2].

Il doit également faire face à une épidémie de peste dans plusieurs villes du pays (Alger, Djidjelli, Constantine, El Kala)[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) A handbook for travellers in Algeria, (lire en ligne)
  2. Kaddache 2011, p. 436 et 442-444

BibliographieModifier

Articles connexesModifier