Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bayat (homonymie).
Mehdi Bayat
Description de l'image MehdiBayat.jpg.
Naissance (40 ans)
Diplôme
Ecole de Commerce de Nice
Activité principale
Administrateur délégué du Royal Charleroi Sporting Club
Autres activités
President de la URBSFA
Famille

Mehdi Bayat est un homme d'affaires franco-iranien né le à Téhéran (Iran). Depuis septembre 2012, il est administrateur-délégué du Royal Charleroi Sporting Club et il devient membre du conseil d'administration de la Pro League en 2016. Le 22 juin 2019, il devient le nouveau président de l’URBSFA.

BiographieModifier

Une enfance dans le Sud de la FranceModifier

C’est dans la région de Cannes que Mehdi Bayat va passer son enfance et son adolescence. Alors que ses parents effectuent régulièrement des séjours vers l’Iran, il décide de s’installer dans le Sud de la France. Jeune adolescent, il est pris sous la coupe de son grand frère Mogi, de 5 ans son aîné[1].

Mehdi Bayat y fera sa scolarité où il décroche son diplôme à l’École de commerce de Nice (HEC). Au début des années 2000, à l’âge de 21 ans, il repart 1 an en Iran.

À son retour en France, Mehdi Bayat travaille d’abord avec son frère sur Paris au sein de l’entreprise de leur oncle Abbas, avant de diriger une entreprise de communication dans le Sud de la France.

L’arrivée au Sporting de CharleroiModifier

Lorsque son oncle Abbas Bayat reprend le Sporting de Charleroi et en devient l’actionnaire majoritaire, Mehdi Bayat répond à la demande de son frère et rejoint le club. Responsable commercial dès 2003, il en devient le Manager général en 2010. Deux ans plus tard, son oncle décide de revendre le club. En compagnie de son ami Fabien Debecq[2],[3],[4],[5], alors déjà partenaire du Sporting avec son entreprise QNT[6], Mehdi Bayat se porte candidat pour la reprise du club. Une reprise qui sera finalement officialisée en septembre 2012. Mehdi Bayat devient alors l’Administrateur-délégué de la S.A. Sporting du Pays de Charleroi.

En l’espace de 5 ans (2012-2017), le Sporting de Charleroi est passé d’un club qui luttait pour son maintien en D1 ou pour le milieu classement, à une formation du haut de tableau, en compétition chaque année pour les premières places au classement, synonymes de participation aux play-offs 1.

Des responsabilités dans le monde du football belgeModifier

En 2015, Mehdi Bayat est élu au Comité Exécutif de l’URBSFA (Union belge de football), dont il intègre le conseil d’administration deux ans plus tard. La même année (2017), il est nommé vice-président de la Commission Technique, chargé des Diables Rouges.

A côté de l’URBSFA, c’est à la Pro League qu’il fait également valoir les intérêts du football professionnel en général et du Sporting en particulier. Au sein de l’instance qui chapeaute et représente les 24 clubs professionnels en Belgique, Mehdi Bayat est membre du conseil d’administration[7],[8].

Marié, Mehdi Bayat a deux enfants.

Notes et référencesModifier

  1. « Mehdi et le petit Robert », sur L'Avenir, (consulté le 28 novembre 2017).
  2. « Fabien Debecq nouveau président du Sporting de Charleroi », sur sportmagazine.levif.be,
  3. « Fabien Debecq succède à Abbas Bayat : "Je ne descendrai pas dans le vestiaire" », sur http://www.dhnet.be,
  4. Frédéric Larsimont, « Mehdi Bayat, bien plus qu’il n’y paraît », sur Le Soir, (consulté le 28 novembre 2017).
  5. Manuel Salvé, « Qui est vraiment Mehdi Bayat ? », sur DHnet, (consulté le 28 novembre 2017).
  6. « Une société de compléments alimentaires aux commandes du Sporting de Charleroi », sur rtl.be,
  7. « Mehdi Bayat rejoint le Conseil d'administration de la Pro League. », sur sporting-charleroi.be,
  8. « Mehdi Bayat, nouvel administrateur de la Pro League », sur walfoot.be,

Articles connexesModifier