Mochlos

village grec

Mochlos (en grec moderne Μόχλος) est un village grec situé en Crète orientale, dans le district régional de Lassithi. L'île située environ 150 mètres en face du village se nomme aussi Mochlos. Cette île était reliée à la côte à la période minoenne.

Mochlos
Image dans Infobox.
Géographie
Pays
Diocèse décentralisé
Périphérie
Dème
dème de Sitía (d)
Localisation géographique
Baigné par
Coordonnées
Démographie
Population
121 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Grèce
voir sur la carte de Grèce
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Crète
voir sur la carte de Crète
Red pog.svg

Ce village de pêcheurs se trouve à 30 km à l'est d'Agios Nikolaos, sur la côte nord de l'île de Crète. Une petite île face au village possède une petite chapelle, dédiée à saint Nicolas, et des ruines minoennes datant de 3000 av. J.-C.

Des recherches et fouilles sont actuellement en cours dans cette partie de la Crète.

Colonie minoenne dans la partie sud de l'île.

ArchéologieModifier

 
Couvercle d'une pyxide minoenne en stéatite verte, avec une poignée en forme de chien, recouverte d'incisions formant des motifs triangulaires. Ce motif décoratif était courant dans les Cyclades au début de l'âge du bronze. Mochlos, Bronze ancien, vers 2400 av. J.-C. Une pyxis similaire avec couvercle, trouvée dans le palais de Zakros, semble avoir été fabriquée par le même artiste. Musée archéologique d'Héraklion.

Le site de Mochlos a été fouillé pour la première fois par Richard Seager (en) en 1908, à l'extrémité ouest de l'île, où un cimetière prépalatial a été trouvé. À cette époque, des tombes à pithos et à fosse ont été découvertes, ainsi que deux grandes sépultures à la pointe ouest de l'île. Dans les années 1970, Jeffrey Soles (en) a documenté les tombes et le cimetière, utilisé du Minoen I au Minoen moyen IA, découverts par Seager.

Les fouilles modernes ont commencé en 1989, organisées en coopération gréco-américaine sous les auspices de l'American School of Classical Studies d'Athènes, par les professeurs Jeffrey Soles de l'Université de Caroline du Nord et Costis Davaras (en) de l'Université d'Athènes. Il a été mis au jour des vestiges datant de 3100 av. J.-C. au Xe siècle apr. J.-C., comprenant une ville minoenne de la période néopalatiale (vers 1700-1430 av. J.-C.), un village mycénien avec son cimetière (vers 1400-1250 av. J.-C.) et une colonie hellénistique tardive des IIe et Ier siècles av. J.-C.

En plus de la ville minoenne de l'île, ont été découverts derrière le village moderne de Mochlos deux bâtiments des quartiers d'artisans appartenant à la ville minoenne. L'un des établissements était dédié au travail du bronze, de l'ivoire et de la pierre. L'autre atelier produisait de la poterie. Le cimetière mycénien a été fouillé sur la colline, au-dessus du quartier des artisans, et une ferme minoenne a été découverte à Chalinomouri, à l'extrémité orientale de la plaine de Mochlos. Certaines fouilles se poursuivent, mais le travail principal du projet est l'étude et la publication des données.

MétallurgieModifier

 
Colliers minoens en or, 2500-1500 av. J.-C., de Mochlos et Platanos. Musée archéologique d'Héraklion.

Dix réserves métalliques de la fin du Minoen I ont été récemment excavées à Mochlos. Parmi elles se trouvent des trésors de fonderie, des trésors de commerçants et des assemblages cérémoniels. Les analyses des isotopes du plomb indiquent que les lingots d'oxyde de cuivre et les fragments de ces trésors sont originaires de Chypre[1],[2].

De grandes quantités de bijoux en or du Minoen primitif, fouillées à Mochlos en 1908, sont exposées au musée d'Héraklion. Des découvertes plus récentes sont exposées dans les musées d'Hagios Nikolaos et Sitia.

Liste des sites de fouilles de MochlosModifier

  • Cimetière EMI-MMIA, à l'ouest de Mochlos ;
  • Colonie EMIB-LMIB, au sud de Mochlos ;
  • Quartier des artisans LMIB, près de Mochlos ;
  • Bâtiment LMIB, à l'est de Mochlos, à Chalinomouri ;
  • Colonie LMIII ;
  • Cimetière LMIII.

SourcesModifier

  1. Bryn Mawr Classical Review, 2009
  2. Jeffrey Soles, Metal Hoards from LM IB Mochlos, Crete, 143-156. in Iris Tzachili (ed.), Aegean Metallurgy in the Bronze Age: Proceedings of an International Symposium Held at the University of Crete, Rethymnon, Greece, on November 19–21, 2004. Athens: Ta Pragmata Publications, 2008. p. 345. (ISBN 9789609826105)

BibliographieModifier

  • Swindale, Ian; Soles, J.S. and C. Davaras, eds. Mochlos IA, IB, IC, Mochlos IIA, IIB, IIC, Mochlos III, Mochlos IVA.

Sur les autres projets Wikimedia :