Mission interministérielle Recherche et Enseignement supérieur

La Mission interministérielle Recherche et Enseignement supérieur (MIRES) est chargée de rédiger le projet de budget des programmes et actions qui touchent ce domaine.

La MIRES réunit des représentants de plusieurs ministères dans le but de permettre un arbitrage concerté en amont des débats sur le Projet de Loi de Finance (PLF). La MIRES regroupe ainsi, en 10 programmes, les crédits budgétaires de six départements ministériels et englobe la quasi-totalité de l'effort de recherche civile publique.

Plusieurs ministères bénéficient des crédits de la MIRES, principalement le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche (MESR).

La MIRES est composée de 10 programmes dont 5 relèvent du MESR.

  • Formations supérieures et recherche universitaire (la moitié des crédits de la MIRES)
  • Enseignement supérieur et recherches agricoles
  • Recherches scientifiques et technologiques pluridisciplinaires
  • Recherche culturelle et culture scientifique
  • Recherche dans le domaine de la gestion des milieux et des ressources
  • Recherche dans les domaines de l'énergie, du développement et de l'aménagement durables
  • Recherche duale
  • Recherche et enseignement supérieur en matière économique et industrielle
  • Recherche spatiale
  • Vie étudiante

Les 5 programmes dont le MESR assume directement la responsabilité regroupent près de 90 % des crédits de la mission:

  • Formations supérieures et recherche universitaire
  • Vie étudiante (aides directes, aides médicales et socio-éducatives, restauration et logement)
  • Recherches scientifiques et technologiques pluridisciplinaires
  • Recherche dans le domaine de la gestion des milieux et des ressources
  • Recherche spatiale (hors recherche duale).

BudgetModifier

En 2014, le budget global de la MIRES se situait à 26,06 milliards[1].

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier