Ouvrir le menu principal

Mission française des fouilles de Tanis

La Mission française des fouilles de Tanis (MFFT) est une équipe française de recherche en archéologie sur le site de Tanis (Égypte).

HistoriqueModifier

La mission française des fouilles de Tanis est fondée en 1964 par Jean Yoyotte au sein de l'École pratique des hautes études ; elle a pris sur le site de Tanis la suite des travaux de Pierre Montet qui y travailla de 1929 à 1956 avec quelques interruptions[1]. La MFFT a été dirigée successivement par Jean Yoyotte (de 1965 à 1985) puis Philippe Brissaud (de 1985 à 2013)[2].

Parmi les découvertes les plus importantes de la MFFT, on trouve celles de la nécropole royale de la Troisième Période intermédiaire dans le temple d'Amon (1939-1946), du lac sacré d'Amon (1948), du temple d'Amon d'Opé (1987) et du lac sacré du temple de Mout (2009).

La MFFT est dirigée par François Leclère depuis début 2014. Ses travaux s'intéressent à l'histoire et l'archéologie de la ville de Tanis, capitale de l’Égypte durant les XXIe, XXIIe et XXIIIe dynasties et métropole importante encore pendant la Basse époque et la période gréco-romaine.

DescriptionModifier

La Mission française des fouilles de Tanis est rattachée à l'Équipe d'accueil 4519 de l’École pratique des hautes études, section des Sciences religieuses et bénéficie du soutien du Ministère français des affaires étrangères.

DirecteursModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Historique des fouilles menées à Tanis du XVIIIe siècle à nos jours », sur le site de la Société française des fouilles de Tanis (consulté le 12 mars 2015).
  2. « Rapports de fouille de 2009 à 2013 », sur le site de la Société française des fouilles de Tanis (consulté le 13 mars 2015).

Voir aussiModifier