Ouvrir le menu principal

Milarepa

livre de Éric-Emmanuel Schmitt

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Milarépa (homonymie).

Milarepa
Auteur Éric-Emmanuel Schmitt
Pays Drapeau de la France France
Genre Récit
Éditeur Albin Michel
Lieu de parution Paris
Date de parution 1997
Nombre de pages 63
ISBN 978-2226093523
Metteur en scène Bruno Abraham-Kremer[1]
Série Le Cycle de l'invisible
Chronologie

Milarepa est un récit d'Éric-Emmanuel Schmitt écrit pour Bruno Abraham-Kremer. C'est le premier volet du Cycle de l'invisible qui comprend sept autres récits : Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran, Oscar et la Dame rose, L'Enfant de Noé , Le Sumo qui ne pouvait pas grossir, Les Dix Enfants que madame Ming n'a jamais eus, Madame Pylinska et le secret de Chopin et Félix et la source invisible.

RésuméModifier

Chaque nuit, dans le Paris d'aujourd'hui, Simon rêve d'un Yogi tibétain qui autrefois haïssait son neveu, nommé Milarépa. Pour arrêter ce phénomène, il doit raconter leur histoire.

Adaptation à la scèneModifier

Milarepa a été mis en scène et représenté non seulement en France mais encore dans de nombreux pays européens : Belgique, Allemagne, Finlande…

Comédiens :

ÉditionsModifier

Édition imprimée originale
Édition imprimée au format de poche
Édition scolaire annotée

TraductionsModifier

Le récit a été traduit en allemand, anglais, bulgare, castillan, chinois, coréen, danois, estonien, grec, islandais, italien, japonais, lituanien, néerlandais,perse, polonais, portugais roumain, russe, serbe et turc[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Milarepa, l'homme de coton », theatredelinvisible.com (consulté le 7 décembre 2010).
  2. Page « Milarepa », sur le site d'Éric-Emmanuel Schmitt, consultée le 6 juin 2017.

Lien externeModifier