Mieko Shiomi

photographe japonaise

Mieko Shiomi (汐見 美枝子, Shiomi Mieko?) Osaka, 1909 - [1] est une photographe japonaise amateur.

Mieko Shiomi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
汐見美枝子Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Shiomi est née à Osaka. et est diplômée de Lycée pour filles Shimizudani en 1927 ( ère Shōwa 2).

Shiomi rejoint le club photographique Tampei en 1948, puis deux autres groupes photographiques, le club photographique Izumi (和泉写真クラブ) et クラブ草土, tout en exposant à la « Nikakai Photography Section ». Au début de son œuvre, elle tend vers l'abstraction; dans les années 1950, elle se tourne vers le réalisme dans la représentation ce qu'elle voit dans sa vie quotidienne, puis revient à l'abstraction dans les années 1960.

Shiomi est particulièrement estimée [2] pour ses compositions et son délicat usage du monochrome. Elle prend des photos de haute qualité de l'abstraction au réalisme et capture des moments des actions habituelles des gens.[3]

Les œuvres de Shiomi sont conservées dans la collection permanente du musée métropolitain de photographie de Tokyo[4]

GalleryModifier

PublicationModifier

  • Shiomi, Mieko. Shiosai: Mieko Shiomi Photo Works.[5] le tout en lettres romanes [Takarazuka]: [Mieko Shiomi], 1964. (ja) Livre de photographies en noir et blanc prises de 1949 à 1963, pas de légendes et presque aucun autre texte..

SourcesModifier

  • (ja) Nihon no shashinka (日本の写真家?) / Biographic Dictionary of Japanese Photography. Tokyo: Nichigai Associates, 2005. (ISBN 4-8169-1948-1). p. 208-209.
  • (ja) Yokoe Fuminori (横江文憲?). Shiomi Mieko (汐見美枝子?). Nihon shashinka jiten (日本写真家事典?) / 328 Outstanding Japanese Photographers. Kyoto: Tankōsha, 2000. (ISBN 4-473-01750-8). p. 161.

Notes et référencesModifier

  1. Collection - TOKYO DIGITAL MUSEUMMusée métropolitain de la photographie de Tokyo
  2. E.g. by Yokoe.
  3. The Kyoto Shimbun (京都新聞?) (quotidien local au Japon) 2008-2-16 "写真の美術/美術の写真-「浪華」「丹平」から森村泰昌まで" (Art de la photographie / Photographie de l'art - Du "Naniwa Club de photographie" "Tanpei Photography Club" à Yasumasa Morimura?)
  4. Comme le laisse entendre son inclusion dans le Nihon shashinka jiten.
  5. Une énigme bibliographique. Contrairement à la plupart des livres japonais, il manque un colophon formel. La page de titre porte « Mieko Shiomi Photo Works », le cache-poussière dit sur la tranche Shiosa et au recto Shiosai / Mieko Shiomi photo Work.