Ouvrir le menu principal

Mick Brown

journaliste britannique

BiographieModifier

Le journalisteModifier

Il a écrit pour nombre de titres de presse : les journaux britanniques The Guardian et The Sunday Times, l'hebdomadaire britannique The Observer, les magazines américains Esquire, Rolling Stone et Crawdaddy. Il collabore régulièrement au quotidien Daily Telegraph et au magaine Telegraph sur des thèmes culturels[1]. Il s'intéresse aussi à la musique[2].

Au cours de sa carrière, il a recueilli les propos de nombre de personnalités : Salvador Dali, James Brown, The Rolling Stones, Don DeLillo, Ravi Shankar et le 14e dalaï-lama[3].

Il est également présentateur radio, ayant créé pour la BBC une série de cinq émissions, Cult Classics, traitant des livres culte[3].

L'écrivainModifier

Mick Brown est l'auteur de plusieurs livres[3].

Il publie, en 1998, Richard Branson: The Inside Story, une biographie de l'entrepreneur britannique sir Richard Branson[3], laquelle est révisée pour tenir compte des derniers intérêts commerciaux de Branson, dont le service ferroviaire Virgin et sa vaine tentative de gérer la National Lottery.

Son livre, The Spiritual Tourist, publié en 1999, catalogue des quêtes spirituelles contemporaines à travers le monde, en particulier en Inde. Brown a également compilé un album complémentaire au livre, Music for the Spiritual Tourist.

Il est l'auteur, en 2004, du livre The Dance of 17 Lives (en)[4],[5],[6],[7] sur l'histoire du 17e karmapa, une des personnalités les plus importantes du bouddhisme tibétain.

En 2007, il écrit Tearing Down the Wall of Sound (en)[8], une biographie du producteur de musique Phil Spector[9].

Rencontres avec Orgyen Trinley DorjeModifier

En 2000, Brown se rend à Dharamsala, en Inde, pour rencontrer Orgyen Trinley Dorje, 17e karmapa, alors âgé de 14 ans et fraîchement arrivé chez le dalaï-lama après sa fuite du Tibet. Quand Brown lui demande l'autorisation d'écrire un livre sur sa vie, l'adolescent lui répond de s'assurer que sa « motivation est correcte »[10]. En 2008, lors du premier séjour d'Orgyen Trinley Dorje en Amérique, Brown déclare qu'il a été impressionné par « sa présence et son calme » en 2000, et qu'il lui semble évident qu'il aura le même rôle de chef que le dalaï-lama[11]. En 2014, Brown rapporte la première visite d'Orgyen Trinley Dorje en Europe, à Berlin[12].

PublicationsModifier

Livres

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Jeff Burger, Leonard Cohen on Leonard Cohen: Interviews and Encounters, Chicago Review Press, 2014, 624 pages, p. 573.
  2. Contributor Mick Brown (fiche de Mick Brown sur le site rocksbackpages.com).
  3. a b c et d « Bloomsbury author information (fiche de l'auteur sur le site des éditions Bloomsbury) ».
  4. (en) « Book Review: Brown, Mick. The Dance of 17 Lives: the Incredible True Story of Tibet's 17th Karmapa. Goldstein, Melvyn C. and others. A Tibetan Revolutionary: The Political Life and Times of Bapa Phuntso Wangye. », Booklist,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Claire Scobie, « Review of The Dance of 17 Lives: the Incredible True Story of Tibet's 17th Karmapa », The Age,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Isabel Hilton (en), « Spiritual struggle. Review of The Dance of 17 Lives: the incredible true story of Tibet's 17th Karmapa », New Statesman,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Jeffery Paine (en), « The Born-Again Buddha of Tibet », The Washington Post,‎ , BW08 (lire en ligne)
  8. (en) Scott R. Garceau, « Blast from the past. The X-Pat Files. Review of Tearing Down The Wall Of Sound: The Rise And Fall Of Phil Spector », The Philippine Star,‎ (lire en ligne)
  9. (en-US) « Tearing down the wall of sound », Random House
  10. (en) Melissa McClements, The Dance of 17 Lives, The Guardian, 9 mai 2004 : « Brown asks to write a book on Trinley Dorje's young life and is told by the omniscient teenager to be sure his 'motivation is correct'. The Karmapa's infrequent appearances in the book are peppered with these almost cliched Oriental wisdoms, reminiscent of dialogue in The Karate Kid. »
  11. (en) Barry Boyce, The Karmapa in America, Lion's Roar, 1 juin 2008 : « I was knocked backwards by his presence and his composure,” Brown told me of his first meeting with the Karmapa [...] “It seems apparent,” Brown says, “that the Karmapa eventually will have the same kind of leadership role as the Dalai Lama. Whether he will fill it in quite the same way as the Dalai Lama, or have quite the same purpose as the Dalai Lama, remains to be seen. ».
  12. http://karmapa7.rssing.com/chan-6371720/all_p31.html

Liens externesModifier