Ouvrir le menu principal
Michel Hoëllard
Hoëllard.png
Michel Hoëllard 2006
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Michel Hoëllard, né en 1952 à Paris de parents émigrés bretons, est un écrivain français. Sa famille est originaire de Saint-Guyomard, sur les terres (ou landes) de Lanvaux près de Vannes, Morbihan.

Rédacteur en chef de la défunte revue culturelle et littéraire Arsnumero dont l'accroche, Tout le monde ne peut pas lire Arsnumero, donnait assez le ton, il est l'auteur de romans et de nouvelles publiés en France et en Italie (en français et en italien).

ŒuvresModifier

  • Romans :

Lunes noires, éd. Petit Véhicule, 2001. Peut-être le seul roman érotique breton dont l'éditrice, Cécile Bultez, dit qu'on en sort les cheveux en désordre.

Ronde séminole, éd. Sulliver[1], 2012 [2].

Oraison fun, éd. Sulliver, 2019.

  • Articles : in Revue de l'Habitat Français, à l'Atelier du Roman et sur le site Stalker / Dissection du cadavre de la littérature de M. Juan Asensio[2].
  • Nouvelles : dans des revues françaises (Stur ; Nuit capitale in revue Roman des Presses de la Renaissance, Berlin blond technique in revue Cargo, Im Western nichts neues in Distances, Fenêtres in revue Pratiques urbaines et reprise des mêmes avec Fanny vue ni connue in revue Imp'Act [3] entre autres) et en volume italien (traduction d'Anna Berra : Inseguendo le lune, Effigie ed., Milan, 2005). De ce dernier ouvrage, la critique italienne Cristina Tirinzoni a écrit : Une belle découverte. Pour la fine pénétration psychologique qui, en des pages fulgurantes, sonde l'âme féminine, la valse des songes, les cabrioles des cœurs, le désir d'un homme et, last but not least, la lande bretonne.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier