Ouvrir le menu principal

Michel Bensoussan

joueur de football français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bensoussan.

Michel Bensoussan
Image illustrative de l’article Michel Bensoussan
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (65 ans)
Lieu Pau
Taille 1,92 m (6 4)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
Drapeau : France Pau FC
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1974-1980 Drapeau : France Paris SG 027 (0)
1978-1979 Drapeau : France Paris FC 031 (0)
1980-1985 Drapeau : France FC Rouen 187 (0)
1985-1989 Drapeau : France SM Caen 136 (0)
1989-1990 Drapeau : France Paris SG 000 (0)
Sélections en équipe nationale
AnnéesSélectionM (B.)
Flag of France.svg France
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Michel Bensoussan, né le 9 janvier 1954 à Pau, est un footballeur français.

Son poste est gardien de but. Il remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques de 1984 avec l'équipe de France olympique. Mesurant 1,92 m, il est surnommé « le Grand » dans les clubs où il évolue en fin de carrière.

Sommaire

CarrièreModifier

Formé au Pau FC, le club de sa ville natale, Michel Bensoussan arrive au Paris SG en 1974 comme doublure d'Ilija Pantelić. Il fait ses débuts en équipe première en 1975[1] mais n'en devient jamais le titulaire à part entière, Daniel Bernard puis Dominique Baratelli étant recrutés après le retrait de Pantelić. En 1978-1979, il est prêté au Paris FC, où il réalise une saison pleine en D1, mais le club est finalement relégué.

En 1980, il quitte finalement la capitale et signe au FC Rouen, club ambitieux de Division 2. Devenu titulaire, il contribue à la promotion du club en 1982 et réalise trois saisons pleines dans l'élite. En 1984, à 30 ans, il est sélectionné en équipe de France olympique pour les Jeux olympiques de Los Angeles, où il est la doublure d'Albert Rust. Les Français remportent la médaille d'or.

En 1985, son contrat n'est pourtant pas reconduit alors que son équipe a été reléguée et que le club connaît des difficultés financières. Le SM Caen, qui cherche un remplaçant à l'emblématique Alain Douville, saute sur l'occasion. Bensoussan est l'un des premiers joueurs professionnels recrutés par le club resté amateur depuis près de cinquante ans. Il accompagne à la montée en puissance de l'équipe caennaise, qui se mêle à la lutte pour la montée et obtient sa promotion en D1 en 1988 - une première pour un club bas-normand. Il brille particulièrement lors des matchs de barrage de montée[2]. Le début de la saison 1988-1989 est particulièrement difficile, et Bensoussan perd finalement sa place de titulaire au profit de Philippe Montanier. Il quitte le club en fin de saison, et signe un dernier contrat comme doublure de Joël Bats au Paris SG.

Après l'arrêt de sa carrière, Bensoussan quitte le monde du football professionnel et se reconvertit dans l'immobilier à Saint-Germain-en-Laye[3].

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

Il dispute dans sa carrière 175 matchs en première division du championnat de France[4].

RéférencesModifier

  1. « Michel Bensoussan : « rendre hommage à Pantelic, c’est le faire vivre encore un peu… » », sur paris-canalhistorique.com (consulté le 29 avril 2015)
  2. Laurent Chabriac, « Saison 1987-1988 », sur Petite histoire du Stade Malherbe (consulté le 29 avril 2015)
  3. « PSG70 : Michel BENSOUSSAN », sur psg70.free.fr (consulté le 29 avril 2015)
  4. « Fiche de Michel Bensoussan », sur footballdatabase.eu

Liens externesModifier