Michális Chatzigiánnis

chanteur gréco-chypriote
Michális Chatzigiánnis
Mihalis Hatzigiannis.JPG
Michális Chatzigiánnis
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Μιχάλης ΧατζηγιάννηςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Μιχαήλ ΑσημακόπουλοςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Label
Genre artistique
Distinctions
Liste détaillée
MAD Video Music Awards (, , , , , , et )
Arion Music Awards (en) (, , , et )
"Prosopa" Greek Television Awards (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Discographie
Discographie de Michális Chatzigiánnis (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Michális Chatzigiánnis (en grec moderne : Μιχάλης Χατζηγιάννης), né à Nicosie à Chypre, le , est un chanteur-compositeur chypriote grec.

BiographieModifier

Début et carrière à ChypreModifier

Michális Chatzigiánnis est né le à Nicosie (Chypre) bien que ses parents soient originaires de Keryneia (Chypre du nord) d'où ils ont fui l'invasion turque de 1974. Il est diplômé de l'Académie de musique de Chypre (Royal College of London) en piano, guitare et théorie musicale.

À 15 ans, il remporte le premier prix d'un concours de chansons à Chypre Afetiries. Il commence sa carrière à Chypre avec trois enregistrements : Senario, O Mihalis Hatzigiannis Tragouda Doro Georiadi et Epafi. Il participe également à une production musicale chypriote : Pygmalion.

En , il représente Chypre au concours de l'Eurovision avec une chanson de sa composition Γένεσις (Yenesis - Genesis). Il termine onzième.

À la suite du Concours Eurovision, Mihalis Hatzigiannis entretient une relation épistolaire avec la Belge Mélanie Cohl durant un an[1].

Carrière en GrèceModifier

Plus tard à Athènes, il collabore avec le compositeur Georges Hatzinassios (el) et le poète lyrique Michales Bourboulis pour créer l’album Άγγιγμα ψυχής (Angigma Psychis - Touch of Soul) qui a été réalisé en . L’album était composé de pièces de musique et de chansons d’une série TV du même titre. L’album fut disque de platine. Les deux chansons principales sont Άγγιγμα Ψυχής (Angigma Psychis - Touch of Soul) et Το Σώμα Που Ζητάς (To Soma pou ZitasLe corps que tu cherches).

En , Hatzigiannis sort son premier album solo Παράξενη Γιορτή (Paraxeni GiortiÉtrange Célébration). D’autres compositeurs et paroliers ont contribué à cet album qui a été l’un des meilleurs albums de l’année. La chanson Μόνο Στα Όνειρα (Mono Sta OniraJuste en rêve) est restée numéro un en Grèce pendant plusieurs semaines. Deux autres chansons de l’album Παράξενη Γιορτή (Paraxeni GiortiÉtrange Célébration) et Και Θα Χαθώ (Ke tha HathoJe disparaîtrai) ont eu le même succès. L’album a été double album de platine et fut un nouveau départ pour le jeune auteur-compositeur sur la scène musicale grecque. En , Mihalis Hatzigiannis a entamé une série de concerts à Athènes.

Début 2001, il sort le single Δεν Έχω Χρόνο (Den Eho HronoJe n’ai pas le temps) qui arrive vite en haut des charts et devient disque de platine. Plus tard dans la même année, il apparaît en live avec la chanteuse grecque Háris Alexíou.

L’été suivant, il fait une tournée en Grèce pour la première fois. Au printemps 2002, il enregistre son second album solo Κρυφό Φιλί (Kryfo FiliBaiser Secret) qui devient triple disque de platine. Cet album contient de nombreux succès : Είσαι Εδώ (Ise EdoTu es ici), Το Σ'αγαπώ (To S’AgapoJe t’aime), Χωρίς Αναπνοή (Horis AnapnoiEssoufflé), Η Εκδρομή (I Ekdromi - Excursion), Καπνός (Kapnos - Fumée) et d'autres.

Cet album a fait de lui un compositeur-interprète reconnu et prometteur. En 2002, il fait une nouvelle tournée en Grèce avec encore plus de succès. L’hiver 2002, il partage la scène avec une autre icône grecque, la chanteuse Dímitra Galaní.

En 2003, il sort Μόνος Μου (Monos MouSeulement Moi) un CD cinq titres qui devient triple disque de platine. Une des chansons Αν Μου Τηλεφωνούσες (An Mou TilephonousesSi Tu M'Avais Appelé) devint un hit et est toujours l’une des ballades les plus populaires de Grèce. L’été 2003, il fit une tournée en Grèce dont 63 spectacles se jouèrent à guichet fermé.

Il a reçu trois récompenses aux Music Awards Grecs en 2003 et quatre en 2004 dont celle du meilleur interprète masculin de l’année.

En , il sort son troisième album solo Ακατάλληλη Σκηνή (Akatalili Skini - X Rated Scene) qui augmente sa popularité sur la scène musicale grecque. Le , il représente Chypre à la cérémonie officielle de l’élargissement qui se déroulait à Varsovie pour marquer l’arrivée des 10 nouveaux pays dans l’Union Européenne.

L’été 2004, il fait une tournée en Grèce et chante à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d’Athènes. L’hiver, il a fait une centaine d’apparition entre Athènes et Salonique avec le très populaire chanteur Paschalis Terzis.

L’été 2005, il refait une tournée grecque et en octobre, il va en Australie pour la première fois où il donne trios concerts. En septembre, il se produit avec Antónis Rémos à Athènes jusqu’en . En , il sort son premier album live avec trois nouvelles chansons Δε Φεύγω (De fevgoJe ne pars pas), Δεν Είμαι Εδώ Για Κανένα (Den ime edo gia kanena - Je ne suis là pour personne) et Μοιάζουμε (MiazoumeOn se ressemble).

Plus tard, en avril, il fait une tournée au Canada et aux États-Unis avec Georges Dalaras. En mai, il se produit avec Natása Theodorídou. L’été, il fait une tournée en Grèce. En août, il sort un single Ola i tipota (Tout ou Rien).

En , il sort son quatrième album studio, Φίλοι και Εχθροί (Fili ke ehthriAmis et Ennemis) dont les chansons Να Είσαι Εκεί (Na ise ekiSois là), Αισθήματα (Esthimata - Sentiments), Χέρια Ψηλά (Heria psilaLes mains en l’air) furent de gros succès.

En , il collabore avec le groupe de rock allemand Reamonn et sort le titre Tonight – Simera avec les paroles grecques de Eleana Vrahali (el). Plus tard en juin, il sort le single Πιο Πολύ (Pio Poly - Plus) dans un CD quatre titres.

Il fait à nouveau une tournée grecque. En octobre et novembre, il a fait une tournée européenne : Allemagne, Pays Bas, Suisse et Belgique. En , il sort son second album live Zontana Sto Likavitto qui devient disque de platine dès la première semaine de sa sortie. Il apparaît en jusqu'en sur Vox avec Glykeria.

Son septième album, 7, sort le et est sept fois disque de platine (dont cinq fois en Grèce).

S'ensuivent Mihalis et To Kalitero Psema en 2010, Tharros I Alitheia en 2011, I Agapi Dinamonei en 2013.

Problèmes judiciairesModifier

Michális Chatzigiánnis est poursuivi par la justice grecque pour fraude fiscale : il n'aurait pas déclaré 5 millions d'euros de revenus pour la période 2010-2011. Le procureur a refusé l'appel du chanteur. Il devrait être jugé. Il est aussi accusé de blanchiment d'argent dans le cadre d'activités illégales à Chypre[2].

DiscographieModifier

  • 1995 : Senario
  • 1997 : O Mihalis Hatzigiannis Tragoudia Doro Georgiadi
  • 1997 : Anonimon Patridon
  • 1998 : Epafi
  • 2000 : Parakseni Yiorti
  • 2002 : Krifo Fili
  • 2004 : Akatallili Skini
  • 2006 : Live
  • 2006 : Filoi Ki Ehthri
  • 2007 : Zontana Sto Likavitto
  • 2008 : 7
  • 2010 : Mihalis
  • 2010 : To Kalitero Psema
  • 2011 : Tharros I Alitheia
  • 2013 : I Agapi Dinamonei

CD SinglesModifier

  • 1998 : Genesis
  • 2001 : I Mikres Mas Istories
  • 2001 : Mono Sta Oneira
  • 2001 : I Titli Tou Telous
  • 2002 : Den Eho Hrono
  • 2003 : Monos Mou
  • 2004 : R-20
  • 2005 : Oneiro Zo
  • 2006 : Ola I Tipota
  • 2007 : Pio Poli
  • 2010 : To Kalokairi Mou
  • 2010 : Everyone Dance

Contributions artistiquesModifier

En tant que chanteurModifier

  • Aggigma Psihis (1998) [3 Chansons]
  • Parakseno Fos - Kháris Alexíou [Duo]
  • I Orhistra Tou Pemptou Galaksia [2 Chansons]
  • OST Treasure Planet (2002) [1 Chanson]

En tant que compositeurModifier

  • 2003 : Vale Mousiki - Despina Olympiou [1 Chanson]
  • 2004 : Ehoume Logo - Despina Olympiou [3 Chansons]
  • 2004 : Ola Sto Fos - Eleftheria Arvanitaki [2 Chansons]
  • 2005 : Os Ekei Pou I Kardia Bori N'Andexi - Natassa Theodoridou [4 Chansons]
  • 2006 : Paidi Akoma - Eleni Peta [2 Chansons]
  • 2006 : Vrohi Ton Asterion - Glikeria [3 Chansons]
  • 2006 : Pame Makria - Kostas Makedonas [2 Chansons]
  • 2006 : Einai Kapoies Agapes (2nd edition) - Paschalis Terzis [1 Chanson]
  • 2007 : Mazi Horista - Despina Olympiou [13 Chansons]
  • 2007 : Me To Na Podi Sta Astra - Giorgos Dalaras [2 Chansons]

VidéosModifier

  • 1999 : To Soma Pou Zitas
  • 2000 : Mono Sta Oneira
  • 2000 : Parakseni Yiorti
  • 2001 : I Titli Tou Telous
  • 2002 : To S'Agapo
  • 2002 : Horis Anapnoi
  • 2002 : Eisai Edo
  • 2003 : Monos Mou
  • 2003 : Party
  • 2004 : Yia Sena
  • 2004 : Pu Einai I Agapi
  • 2005 : Afta Pou Tha Lega Se Sena
  • 2005 : Oneiro Zo
  • 2006 : De Fevgo
  • 2006 : Ola I Tipota
  • 2006 : Na Eisai Ekei
  • 2007 : Heria Psila
  • 2007 : An Den Kitazo Esena
  • 2007 : Pio Poli
  • 2007 : O Paradeisos [De ftiahtike Gia Mas] (avec Despina Olympiou)

Notes et référencesModifier

  1. Guy Maron, « Mélanie Cohl », sur Le Soir, (version du 10 juin 2015 sur l'Internet Archive).
  2. (en) e-Kathimérini 16 juillet 2016

Liens externesModifier