Mettler Toledo

Mettler Toledo
logo de Mettler Toledo

Création 1945
Fondateurs Erhard Mettler
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (MTD)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Greifensee
Drapeau de la Suisse Suisse
Direction Olivier Filliol (PDG)
Activité Balances, instruments de mesure
Produits Instrument scientifique et balanceVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Mettler
Sociétés sœurs Toledo
Effectif 16 000 (2018)
Site web https://www.mt.com/fr/fr/home.html

Chiffre d'affaires 2,935 milliards USD (2018)

Mettler Toledo est un des principaux fabricants mondial de balances de précision, d'instruments de mesure et d'analyse[1]. Mettler Toledo est une société qui a été fondée en 1945 par Erhard Mettler[2], et dont le siège social se situe aujourd'hui à Greifensee. Mettler Toledo est le nom de marque alors que Mettler Toledo (avec trait d'union) est le nom de la société. Elle emploie environ seize mille employés aujourd'hui pour un chiffre d'affaires de 2,935 milliards de dollars US pour l'exercice 2018[3].

Ancienne balance Toledo
Ancienne balance Toledo.

DescriptionModifier

Les instruments Mettler Toledo sont utilisés dans la recherche scientifique, les laboratoires de R&D, les laboratoires pharmaceutiques, le contrôle qualité, les chaînes de production, jusqu'à la vente au détail, en passant par le conditionnement et la logistique. Les principaux secteurs concernés sont les industries pharmaceutiques, chimiques, agroalimentaires et cosmétiques.

L'entreprise a une étendue mondiale, avec une répartition en 2018 de 31 % de ventes en provenance d'Europe, 38 % d'Amérique et 31 % d'Asie. Elle est aujourd'hui composée de quarante antennes commerciales pour une couverture de plus de 140 pays. L'entreprise compte 7 900 représentants technico-commerciaux[4].

Histoire et créationModifier

Toledo ScaleModifier

Allen DeVilbiss, Jr. (1873-1911) était un inventeur vivant à Toledo dans l'Ohio (États-Unis). Il s'est rapidement intéressé aux mécanismes des machines de pesage, et émit l'idée d'une balance à pendule automatique. Il fit valider et tester son concept avec l'aide d'un boucher local, qui réalisa que ses clients appréciaient ce système de calcul de pesée automatique, car il éliminait le risque de surcharge[5]. Alors que son invention gagnait en popularité, DeVilbiss ne fût pas intéressé pour la commercialiser[6].

En 1900, Henry Theobald (1868-1924) quitta son emploi à l'entreprise National Cash Register et décida de fonder sa propre entreprise, car il était convaincu que commercialiser des balances à pendules automatiques allait fonctionner. Il sollicita des investisseurs pour obtenir l'aide financière nécessaire et racheta l'entreprise de DeVilbiss[7],[8]. Le , l'entreprise Toledo Computing Scale and Cash Register Company fût créée[9],[10].

En , l'entreprise vendait plus de cent caisses enregistreuses avec balances par mois. À ce moment, John H. Patterson, l'ancien patron de Theobald de l'entreprise National Cash Register, menaça d'attaquer l'entreprise en justice pour violation de brevets. Comme alternative, Patterson proposa de racheter tous les brevets et propriétés concernant les caisses enregistreuses, en plus de la condition que l'entreprise de Theobald ne participe plus au commerce de caisses enregistreuses. Les investisseurs, qui avaient peur des conséquences financières possibles, acceptèrent l'accord en . Elle changea donc de nom pour s'appeler Toledo Computing Scale Company. Plus tard, Theobald choisit No Springs, Honest Weight (« Pas de ressorts, poids honnête »), comme slogan pour sa nouvelle entreprise[11],[6].

 
Ancienne balance Toledo.

Dans les années qui suivirent, Theobald réalisa que la balance et l'étape du pesage étaient essentielle lors de la transaction commerciale entre un marchand et ses clients. En utilisant la technologie de pesage à ressorts, il estimait que ses concurrents comme l'entreprise Dayton Scale Company permettaient aux marchands d'arnaquer leurs clients à cause de mesures de masses incorrectes des biens. Il mena une campagne auprès du gouvernement américain pour réguler la législation autour du pesage et éliminer les systèmes malhonnêtes. C'est ainsi que le , le Massachusetts adopta la première loi concernant les mesures de masse aux États-Unis[12].

En 1912, l'entreprise changea de nouveau de nom pour s'appeler Toledo Scale Company[13]. De plus, une nouvelle gamme de balances, composée d'un mécanisme à double pendule et d'un cadran de face, conçue pour les applications industrielles, fût commercialisée[5].

Mettler Instruments AGModifier

En 1945, le Dr Erhard Mettler, un ingénieur suisse, fonda une entreprise de mécanique de précision à Küsnacht, en Suisse[2]. Il produisit pour la première fois en série une balance d'analyse à plateau unique, fonctionnant sur le principe de substitution[14],[15]. Au laboratoire, des balances analytiques à plateau unique remplacèrent peu à peu les balances à deux plateaux traditionnels. Mettler diversifia sa ligne de produits en 1970 en introduisant les systèmes de titrage automatiques, et en acquérant le fabricant de balance Microwa AG. Il racheta son concurrent de cinq cents employés August Sauter KG, de Albstadt-Ebingen en Allemagne en 1971, pour ses solutions de pesage industrielles et dans le commerce[16],[17].

 
Microbalance ME30 Mettler Toledo.

Transformée en société anonyme en 1980, le Dr Mettler vendit son entreprise à Ciba-Geigy. Un troisième pilier — après le laboratoire et l'industrie — fût créé : le commerce. Les progrès technologiques ont rendu possible l'amélioration des balances du commerce en véritables instruments de gestion de biens périssables, comme les aliments[18].

Mettler ToledoModifier

En 1989, Reliance Electric vendit la division Toledo Scale à Ciba-Geigy, qui fût par la suite fusionnée à Mettler Instruments. Cette fusion augmenta l'étendue mondiale de l'entreprise, qui opérait déjà dans dix-huit pays. En 1990, Mettler racheta un nouveau concurrent, Ohaus Corp.[1] En 1992, l'entreprise Mettler Toledo, Inc. fût constituée.

En 1996/97, Mettler Toledo, Inc. a été vendue par Ciba-Geiga aux investisseurs new-yorkais de l'AEA Investors Inc., en préparation pour une introduction en bourse. Celle-ci débuta au New York Stock Exchange, sous le ticker NYSE: MTD[19],[17],[18].

ActivitéModifier

L’activité de Mettler Toledo se répartit entre cinq divisions :

  • Laboratoire : équipement de pesage et instruments d’analyse pour les laboratoires de R&D, les services de contrôle qualité et l’enseignement ;
  • Industrie : équipement de pesage pour les applications industrielles : contrôle pour la production, le conditionnement, le stockage. Systèmes de mesure dimensionnelle de pesage et d'identification pour le transport et la logistique. Instruments de mesure et d'analyse en temps réel au cœur des procédés de fabrication industriels, comme les gaz, les liquides et l'eau pure ;
  • Commerce : équipement de pesage poids/prix, de pesage/étiquetage et machines alimentaires pour la grande distribution, le commerce de détail, la restauration, les CHR et l'industrie agroalimentaire ;
  • Inspection de produits : systèmes d'inspection et de contrôle des produits par la pesée dynamique, la détection des contaminants métalliques et corps étrangers, la vision et la traçabilité (sérialisation/agrégation) ;
  • Service : prestations de services (assistance, maintenance, certification, prestations métrologiques) et formations personnalisées (sessions inter- ou intra-entreprises).

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Erich Robens, Shanath Amarasiri A. Jayaweera et Susanne Kiefer, Balances : Instruments, Manufacturers, History, Heidelberg, Springer Science & Business Media, (ISBN 978-3-642-36447-1, lire en ligne)
  2. a et b (en) Imre Miklós Szilágyi et György Liptay, Who is Who in Thermal Analysis and Calorimetry, Cham Switzerland, Springer, (ISBN 978-3-319-09486-1, lire en ligne)
  3. Mettler Toledo, « Investor Relations », sur mt.com (consulté le )
  4. Mettler Toledo, « Une présence mondiale », sur mt.com (consulté le )
  5. a et b « The Toledo Scale Collection, MSS-153 », sur utoledo.edu (consulté le )
  6. a et b (en) Bob Terry, Honest Weight : The Story of Toledo Scale, Xlibris, , 386 p. (ISBN 978-1-4628-0021-6, lire en ligne)
  7. (en) William D. Speck, Toledo : A History in Architecture : 1914 to Century's End, Arcadia Publishing, , 160 p. (ISBN 978-0-7385-3204-2, lire en ligne)
  8. « Toledo Scale Company - Toledo - LocalWiki », sur localwiki.org (consulté le )
  9. (en) Rebecca Deck Visser et Renee Ciminillo Jayne, Toledo's Woodlawn Cemetery, Arcadia Publishing, (ISBN 978-1-4396-4838-4, lire en ligne)
  10. (en) Gregory M. Miller, Historic Photos of Toledo, Turner Publishing, , 205 p. (ISBN 978-1-59652-343-2, lire en ligne)
  11. (en) Time Inc., LIFE, Time, (lire en ligne)
  12. (en) Weights and Measures : Eighteenth National Conference of Representatives from Various States Held at the Bureau of Standards, U.S. Government Printing Office, (lire en ligne), p. 70
  13. (en) Timothy Messer-Kruse, « A Century of Toledo Scale - Toledo's Attic », sur toledosattic.org (consulté le )
  14. (en) Louis Rosenfeld, Four Centuries of Clinical Chemistry, CRC Press, , 580 p. (ISBN 978-90-5699-645-1, lire en ligne)
  15. (en) Ewing Galen Wood, Analytical Instrumentation Handbook, CRC Press, , 2e éd., 1470 p. (ISBN 978-0-8247-9455-2, lire en ligne)
  16. « Mettler-Toledo International Inc. - Company History », sur company-histories.com (consulté le )
  17. a et b (en) R. James Breiding, Swiss Made : The Untold Story Behind Switzerland's Success, Profile Books, , 764 p. (ISBN 978-1-84765-809-8, lire en ligne)
  18. a et b « History of Mettler-Toledo International Inc. », sur fundinguniverse.com (consulté le )
  19. (en-US) « Mettler-Toledo International, I (MTD) Stock Price, Quote, History & News », sur finance.yahoo.com (consulté le )

Voir aussiModifier