Mazkeret Batya

ville d'Israël

Mazkeret Batya
(he) מַזְכֶּרֶת בַּתְיָה
Mazkeret Batya
La ferme du Baron de Rothschild
Administration
Pays Drapeau d’Israël Israël
District District centre
Maire Meir Dahan[1]
Démographie
Population 11 900 hab. (2014)
Densité 1,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 31° 51′ 16″ nord, 34° 50′ 31″ est
Superficie 744 000 ha = 7 440 km2
Divers
Date de création 1883
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte topographique d'Israël
City locator 14.svg
Mazkeret Batya
Géolocalisation sur la carte : Israël
Voir sur la carte administrative d'Israël
City locator 14.svg
Mazkeret Batya
Liens
Site web http://www.mazkeret-batya.muni.il

Mazkeret Batya (en hébreu : מַזְכֶּרֶת בַּתְיָה) (littéralement "Mémorial de Batya") est une ville d’Israël, dans le District centre.

Elle est située au sud-est de Rehovot et à 25 kilomètres de Tel-Aviv.

La ville s'étend sur 7 440 dunams (7 km²). En , sa population est de 9 900 habitants.

HistoireModifier

 
Mazkeret Batya au début de sa fondation, avant 1899

Mazkeret Batya a été fondée le par 10 pionniers de Russie et 7 juifs locaux. La ville s'appelait à l'origine Eqrôn, la première colonie agricole du mouvement Hovevei Tsion (en français : Amants de Sion). Le terrain a été acheté par le baron de Rothschild dans une première tentative d'introduire l'agriculture juive en Palestine. Le Rabbin Shmuel Mohilever a contribué à mobiliser des fonds et à organiser les colons. Les restes de Mohilever ont ensuite été ré-inhumés dans le cimetière de Batya Mazkeret. En 1887, le nom de la ville a été changée en Mazkeret Batya', en mémoire de Betty Salomon de Rothschild, mère du baron Edmond James de Rothschild.

L'économie du village était à l'origine basée sur l'agriculture sèche, ce qui a été continué même après que la Société Mekorot ait construit un pipeline pour amener l'eau à partir de Rehovot[2]. In 1947, Mazkeret Batya abritait 475 personnes[2].

Au cours de la période de la Palestine sous mandat britannique, un poste de police juive a été créé à Mazkeret Batya pour protéger les routes locales. Pendant la guerre d'Indépendance, les convois vers Jérusalem assiégée partaient de Mazkeret Batya. Un hôpital de campagne y a été installé pour soigner les combattants Haganah blessés à la bataille de Latroun[3].

Selon une source, à la fin du mandat britannique sur la Palestine, les britanniques ont essayé de remettre l'aérodrome à proximité d'Aqir et le camp aux Palestiniens, apparemment sans succès[2].

Aujourd'huiModifier

Du fait de sa proximité avec Tel Aviv, Mazkeret Batya a récemment connu une poussée de croissance. Mazkeret Batya est une communauté mixte de Juifs religieux et laïques.

Ses sites historiques comprennent Beit Ha'Itut (maison du Signal), la Grande Synagogue, Beit Meshek HaBaron, la Roue à eau et le bien, le réservoir et la vielle basse-cour[3].

Relations internationalesModifier

JumelageModifier

La ville de Mazkeret Batya est jumelée avec:

RéférencesModifier

NotesModifier

  1. Mazkeret Batya website
  2. a b et c (en) Jewish National Fund, Jewish Villages in Israel, Jerusalem, Hamadpis Liphshitz Press, , 41 p.
  3. a et b « Society for Preservation of Israel Heritage Sites »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le )
  4. « Stadt Celle », www.celle.de (consulté le )
  5. Harry Sanders, "'Shalom,' from Israel," Calgary Sunday Sun 25 Jan. 1998: S7
  6. « Ville de Meudon - Villes jumelles », Ville de Meudon (consulté le )

SourceModifier