Matilde Serao

journaliste et novelliste italienne d’origine grecque
Matilde Serao
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait par Félix Vallotton dans La Revue Blanche
Naissance
Patras
Décès
Naples
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture italien
Genres
journalisme

Matilde Serao, née le à Patras (Grèce) et morte le à Naples (Italie), est une journaliste et romancière italienne d'origine grecque.

La maison natale de Costis Palamas et Matilde Serao à Patras

Elle fut, avec son mari Edoardo Scarfoglio, la fondatrice du journal Il Mattino en 1892, avant de lancer son propre quotidien Il Giorno.

ŒuvresModifier

Quelques titres :

  • Sentinelles, prenez garde à vous (traduit de l'italien par Georges Hérelle), éditions Calmann Lévy, 1899.
  • Cœur malade (trad. Mme Charles Laurent), Paris, Paul Ollendorff, 1899 (paru comme feuilleton dans Le Gaulois, sous le titre Cœur souffrant, du au )
  • La Vertu de Beppina, suivi de Vers le cloître, et de L'Indifférent (trad. Mme Charles Laurent), Paris, Paul Ollendorff, 1900 (La Vertu de Beppina publié d'abord sous forme de roman-feuilleton dans Le Figaro du au )
  • La conquête de Rome (trad. de Mme Charles Laurent), Paris, Paul Ollendorff, 1900.
  • Le ventre de Naples (traduit de l'italien par M. Pozzoli), éditions des Cahiers de l'Hôtel de Galliffet, 2010.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier