Mateo Pavlović

footballeur croate

Mateo Pavlović
Image illustrative de l’article Mateo Pavlović
Pavlović en 2020.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Angers SCO
Numéro 4
Biographie
Nationalité Drapeau : Croatie Croate
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnien
Naissance (31 ans)
Lieu Mostar (Yougoslavie)
Taille 1,96 m (6 5)
Période pro. Depuis 2008
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2000-2006 Drapeau : Croatie Dinamo Zagreb
2006-2008 Drapeau : Croatie NK Zagreb
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2008-2013 Drapeau : Croatie NK Zagreb 101 0(5)
2013-2016 Drapeau : Allemagne Werder Brême004 0(0)
2014-2015 Drapeau : Hongrie Ferencváros TC040 0(2)
2016- Drapeau : France Angers SCO0109 0(6)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2008 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine -17 ans003 0(0)
2008 Drapeau : Croatie Croatie -19 ans007 0(2)
2010 Drapeau : Croatie Croatie -20 ans001 0(0)
2010-2013 Drapeau : Croatie Croatie espoirs010 0(1)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 19 mai 2019

Mateo Pavlović, né le à Mostar, est un footballeur croate et bosnien. Il évolue au poste de défenseur central au SCO d'Angers.

CarrièreModifier

Apprentissage au NK ZagrebModifier

Mateo Pavlović fait ses classes du côté de Zagreb entre le Dinamo et le NK Zagreb. Il intègre l'équipe première de ces derniers pour la saison 2009-2010 et y devient rapidement un élément fort, enchainant les saisons pleines. Il poursuit également son ascension avec la sélection, des sélections jeunes jusqu'aux Espoirs avec lesquels il participe à la campagne (non-fructueuse) des éliminatoires pour l'Euro U21 2013 en Israël[2].

Échec au Werder BrêmeModifier

Alors que le NK Zagreb lutte pour son maintien, Mateo Pavlović rejoint le Werder Brême au mercato d'hiver 2012 contre 650 000€[3]. En Basse-Saxe, il vient compenser le départ du Suisse François Affolter dont le prêt n'est pas prolongé après un début de saison vierge. Thomas Schaaf se réjouit alors de la venue de l'international espoir à la grande taille et disposant de bonnes qualités techniques. Néanmoins, il est peu utilisé sur la deuxième partie de saison 2012-2013, ne connaissant que trois titularisations (pour cinq buts encaissés) en Bundesliga. Pire encore, Thomas Schaaf remercié, le nouvel entraineur Robin Dutt le cantonne à l'équipe réserve, "un encouragement à en faire plus"[2].

Relance au FerencvarosModifier

Un an après son arrivée et 314 minutes jouées dans le championnat allemand, la sortie de l'impasse se traduit par un prêt en Hongrie au Ferencvaros, prolongé l'été suivant[4],[5]. L'occasion pour lui de participer aux parcours victorieux dans les deux coupes nationales, de terminer deuxième du championnat 2014-2015 et de découvrir la Ligue Europa[2].

A son retour au Werder, le nouvel entraîneur ukrainien, Viktor Skripnik, lui ouvre la porte alors que le club allemand le pousse vers la sortie. En dépit de touches en 2.Bundesliga ou à l'étranger, dont le Ferencvaros, Mateo retrouve l'équipe II du Werder et y ronge de nouveau son frein[2].

Nouveau départ à AngersModifier

En fin de contrat et mis à l'essai en fin de saison 2015-2016, il signe un contrat de deux ans en faveur d'Angers durant l'été 2016[6],[7]. Engagé pour jouer les doublures de Romain Thomas et Ismaël Traoré en charnière centrale, il est utilisé en tant qu'attaquant de pointe au mois de . Privé de Pépé, Diedhiou, N'Doye et de Toko-Ekambi partis à la CAN, le staff angevin le fait entrer en jeu à ce poste le face aux Girondins de Bordeaux (1-1, 20e journée). Convaincant, il est ainsi titularisé le à la pointe de l'attaque à Saint-Étienne et ouvre la marque à la 17e minute de jeu, manquant même une balle de break (défaite 2-1, 21e journée)[8],[9].

A son poste de défenseur, il est auteur d'un violent tacle sur Corentin Tolisso lors de la 35e journée (défaite 1-2) qui lui vaut trois matchs de suspension, le privant ainsi de la finale de Coupe de France disputée par le SCO[10]. Toujours troisième choix derrière Thomas et Traoré à l'aube de la saison 2017-2018, il profite d'une blessure du franco-ivoirien dès la première journée pour enchaîner quelques matchs en début de saison. Egalement utilisé par Stéphane Moulin au sein d'une défense à 5, ce dispositif lui permet de jouer et de trouver le chemin des filets lors de la 5e journée à Nice (2-2). Un mois plus tard, il offre la qualification aux siens en seizièmes de finale de Coupe de la Ligue, marquant dans le temps additionnel face à l'AS Nancy-Lorraine.

StatistiquesModifier

Statistiques de Mateo Pavlović au 14 juin 2016[11]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2008-2009   NK Zagreb Prva HNL 8 0 0 0 - - - - - 8 0
2009-2010   NK Zagreb Prva HNL 14 0 1 0 - - - - - 15 0
2010-2011   NK Zagreb Prva HNL 26 1 2 0 - - - - - 28 1
2011-2012   NK Zagreb Prva HNL 25 4 5 0 - - - - - 30 4
2012-2013   NK Zagreb Prva HNL 18 0 2 0 - - - - - 20 0
Sous-total 91 5 10 0 - - - - - 101 5
2012-2013   Werder Brême Bundesliga 4 0 0 0 - - - - - 4 0
2013-2014   Werder Brême Bundesliga 0 0 0 0 - - - - - 0 0
2013-2014   Ferencváros TC (prêt) OTP Liga 9 1 0 0 5 0 - - - 14 1
2014-2015   Ferencváros TC (prêt) OTP Liga 18 1 4 0 2 0 C3 2 0 26 1
2015-2016   Werder Brême Bundesliga 0 0 0 0 - - - - - 0 0
Sous-total 31 2 4 0 7 0 - 2 0 44 2
Total sur la carrière 122 7 14 0 7 0 - 2 0 145 7

PalmarèsModifier

Il est finaliste de la Coupe de France en 2017 avec le SCO d'Angers

RéférencesModifier

Liens externesModifier