Masse volumique apparente

La masse volumique apparente ou plus précisément masse volumique apparente sans tassement, souvent appelée improprement densité apparente[1], est une grandeur utilisée essentiellement avec les substances se présentant sous forme de granulés, dans l'agroalimentaire, en pédologie pour la description des sols, ou dans le BTP par exemple, afin de rendre compte de la masse de matériau contenue dans un volume donné, comprenant le volume d'air interstitiel. De ce point de vue, la masse volumique apparente d'un même matériau granulé ou pulvérulent peut varier en fonction du mode de manutention, selon qu'il est plus ou moins tassé ou, au contraire, aéré :

.

L'usage veut qu'on exprime généralement cette masse volumique en grammes par centimètre cube (g/cm3).

Par extension, on désigne également par masse volumique apparente le rapport de la masse d'un ensemble hétérogène à composition définie de substances distinctes, éventuellement stockées séparément, par le volume total occupé par ces substances.

ApplicationsModifier

La détermination de la masse volumique apparente peut être réalisée pour tous types de poudre tels que les engrais[2],[3], le café soluble[4], le thé soluble[5], le café vert et le café torréfié[6] et les céramiques techniques[7].

Notes et référencesModifier