Massacre de la rivière Mekong

Le massacre du Mékong s'est produit le matin du 5 octobre 2011, lorsque deux cargos chinois transportant des marchandises ont été attaqués sur un tronçon du Mékong dans la région du Triangle d'Or aux frontières du Myanmar (Birmanie) et de la Thaïlande[1]. Les 13 membres d'équipage des deux navires ont été tués et jetés dans la rivière[2]. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière contre des ressortissants chinois à l'étranger des temps modernes[3].

En réponse, la Chine a temporairement suspendu la navigation sur le Mékong et a conclu un accord avec le Myanmar, la Thaïlande et le Laos pour patrouiller conjointement le fleuve[3].

L'événement a également donné l'impulsion à la Déclaration de Naypyidaw et à d'autres efforts de coopération antidrogue dans la région[4].

Le 28 octobre 2011, les autorités thaïlandaises ont arrêté neuf soldats du groupe Pha Muang, qui ont par la suite « disparu du système judiciaire » [5]. Le baron de la drogue Naw Kham et trois de ses subordonnés ont finalement été jugés et exécutés par le gouvernement chinois pour leur rôle dans le massacre [6].

Réactions

modifier

Le massacre a suscité l'indignation du public chinois. La Chine a temporairement suspendu toutes les expéditions chinoises sur le Mékong[7]. En décembre 2011, la Chine, le Myanmar, le Laos et la Thaïlande ont commencé des patrouilles conjointes sur le Mékong après qu'un accord de sécurité a été conclu entre les quatre pays, avec la participation de plus de 200 policiers chinois des frontières de la province du Yunnan. C'était le premier déploiement conjoint de ce type en Asie du Sud-Est[8] et il est considéré comme une illustration du rôle croissant de la Chine dans la sécurité régionale[3].

Autres attaques

modifier

Le 4 janvier 2012, un patrouilleur birman et quatre cargos chinois ont été attaqués sur le Mékong au Myanmar. Plusieurs grenades ont été tirées, peut-être à partir de lance-grenades M79, mais toutes ont raté les bateaux[9].

Dans la culture populaire

modifier

Le film Opération Mékong (réalisé par Dante Lam ), basé sur l'incident, est sorti en septembre 2016 [10]. Il a réalisé 1,18 milliard de yuans de bénéfices au box-office et est devenu l'un des films les plus rentables de Chine[11],[12].

Notes et références

modifier
  1. (en) Armstrong, « China executes drug gang over Mekong river massacre », CNN, (consulté le )
  2. (zh) « 中国13名船员在泰国境内惨遭劫杀 », China.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a b et c « Laos extradites suspect to China in Mekong massacre case », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Saw Yan Naing, « Drug Trade a ‘Significant Threat’ to Region: Mekong Nations », The Irrawaddy,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Whitewash at Chiang Saen », Bangkok Post,‎ (lire en ligne)
  6. « China executes four foreign nationals convicted of Mekong river murders », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Laos extradites suspect to China in Mekong massacre case », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Mekong River four-nation patrols begin after attacks », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (zh) « 泰称该国军人涉嫌杀害中国船员已有充分证据 », Sina,‎
  10. « PM mulls 'Operation Mekong' ban », Bangkok Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. (zh) « 湄公河行動(2016) », cbooo.cn (consulté le )
  12. (zh) « 湄公河行動 (2016) », douban.com (consulté le )