Mary Malahlela

Marie ou Mary Malahele-Xakana, née le , morte le , présidente du Roodepoort School Board. est la première femme noire à s'inscrire en tant que médecin en Afrique du Sud (en 1947).

Mary Malahele-Xakana
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
SandtonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Mary Susan Makobatjatji Malahlela est née à Pietersburg (devenue Polokwane)[1]. Son père est Thadius Chweu Malahlela, converti à la religion chrétienne. Ce père est chassé de sa maison pour avoir refusé de faire mourir des enfants jumeaux, les jumeaux étant considérés comme une malédiction[2]. Elle étudie dans un établissement de l'église méthodiste à Juliwe, près de Johannesbourg. Elle fréquente ensuite l'Université de Fort Hare, et en 1941, a reçoit une bourse pour étudier la médecine à l'Université du Witwatersrand.

En 1947, elle est diplômée de l'école de médecine et s'enregistre en tant que médecin, devenant la première femme noire en Afrique du Sud[3]. Elle ouvre un cabinet privé à Kliptown, puis à Mofolo Sud. À la suite du Group Areas Act, elle travaille à la clinique de Dobsonville[4],[5],[6],[7].

Malahlele est l'une des fondatrices d'une section de la Young Women's Christian Association (YWCA) en Afrique du Sud, et participe à la lutte anti-apartheid. Elle est membre du Mouvement des femmes pour la paix (Women's Peace Movement), membre de l'Université de Fort Hare, et présidente du Roodepoort School Board.

Elle meurt en 1981, âgée de 65 ans, après une crise cardiaque, en faisant du bénévolat avec Nthato Motlana en milieu rural à Sandton, en banlieue de Johannesburg[8].

En 2015, elle se voit décerner à titre posthume l'Ordre du Baobab pour son rôle pionnier dans la carrière médicale des femmes noires[9]. La même année, l'Université de Witwatersrand érige une plaque en sa mémoire[10].

RéférencesModifier

  1. (en) Gail Nattrass, « Mary Susan Malahlela-Xakana" », sur le site South African History Online
  2. (en) Women Marching Into the 21st Century : Wathint' Abafazi, Wathint' Imbokodo, HSRC Press, , 202– p. (ISBN 978-0-7969-1966-3, lire en ligne)
  3. (en) Anne Digby, « Black Doctors and Discrimination under South Africa’s Apartheid Regime », Medical History, vol. 57, no 2,‎ , p. 269-290. (DOI 10.1017/mdh.2012.106, " lire en ligne)
  4. (en) Mpho Raborife, « Wits Med School Honours First Black Woman Graduate from 1947 », News24,‎ (" lire en ligne)
  5. (en) « Dr Mary Susan Makobatjatji Malahlela (Posthumous) », sur le site du gouvernement sud-africain
  6. (en) « Mary Susan Malahele-Xakana | South African History Online », Sahistory.org.za (consulté le )
  7. (en) « The heroes of the South African women’s struggle-Top Women », Businesswomen.co.za (consulté le )
  8. (en) « Mary Susan Malahlela-Xakana », dans Women Marching Into the 21st Century: Wathint' Abafazi, Wathint' Imbokodo', HSRC Press, (lire en ligne)
  9. (en) « Pics: Zuma Bestows National Orders », IOL: Independent Online,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Wits Med School honours first black woman graduate from 1947 », sur News24 (consulté le )