Marvão

municipalité et petite ville du Portugal


Marvão est un village fortifié impressionnant du Haut Alentejo au Portugal, au sommet de la serra de Sapoio. Il fait face à la ville espagnole de Valencia de Alcántara. Il appartient au district de Portalegre, région de l'Alentejo dans la province du Haut Alentejo.

Marvão
MRV.pngPt-mrv1.png
Image dans Infobox.
Château de Marvão
Géographie
Pays
Sous-région
District
Partie de
Forteresses bastionnées de la "Raia" (frontière) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
154,9 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Subdivisions
Santo António das Areias (d)
São Salvador da Aramenha
Santa Maria de Marvão (d)
Beirã (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
3 512 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
22,7 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Municipalité du Portugal, ville du Portugal (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
7300Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Prononciation
Le village de Marvão tel qu'il se découvre totalement protégé.

Situé en haut d'un rocher à plus de 860 mètres d'altitude, on ne distingue pas les remparts de la roche. Dans cette petite ville médiévale paisible que le visiteur découvre dans les ruelles escarpées aux nombreuses marches. Les fortifications médiévales et son chemin de ronde sont en parfait état.

À ses pieds se trouvent les ruines de l'antique cité romaine Ammaia.


HistoriqueModifier

Ville fondée au Ier siècle appelée Ammaia à l'époque romaine. Elle doit son nom actuel aux Maures, vers le IXe siècle, la forteresse d'Amaia-o-Monte est devenue Amaia Ibn Maruan, qui vient du nom de Ibn Marwan. Lors des querelles ethnique, ce dernier prendra refuge avec des populations entières de muwallads dans cette forteresse imprenable, pour en faire son royaume, jusqu'à la réconciliation avec l'émir Abd Allah. C'est en 1160 par Afonso Henriques que sa passe à Marvão, mais le château est consolidé par Denis I. Pour faire face à la nouvelle artillerie de guerre de l'époque, les enceintes sont réhabilitées, transformant le château en véritable citadelle imprenable[1].


RéférencesModifier

  1. source : PORTUGAL 2017 Petit Futé, Par Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, lire en ligne.