Ouvrir le menu principal

Les martyrs scillitains sont douze chrétiens, sept hommes et cinq femmes, ayant vécu au IIe siècle dans la ville de Scillium (actuelle Kasserine) en Tunisie.

Les seuls noms transmis[1] correspondent à trois hommes, Spérat, Narzale et Cittin, et trois femmes, Donate, Seconde et Vestive.

Ils auraient refusé de renier leur foi devant le tribunal du proconsul d'Afrique, Saturninus. Ils auraient alors été décapités le 17 juillet de l'an 180 à Carthage.

RéférencesModifier

  1. Abbé Blion, Nouvelles fleurs de la vie des saints pour tous les jours de l'année, t. I, Paris, Société de Saint-Victor pour la propagation des bons livres, , 834 p. (lire en ligne), p. 423.

Articles connexesModifier