Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Marriner et Eccles.
Marriner Eccles
Marriner Eccles.jpg
Marriner Eccles
Fonction
Président de la Réserve fédérale
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marriner Stoddard EcclesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Brigham Young College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Banquier, économisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
David Eccles (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Partis politiques

Marriner Stoddard Eccles ( - ) est un banquier et un économiste américain. Son père, David Eccles, était un homme d’affaires fortuné qui possédait plusieurs entreprises jusqu’à son décès, en 1912[1]. Il fut président de Réserve fédérale des États-Unis (la banque centrale américaine) de 1934 à 1948 sous les présidences de Roosevelt et Truman.

On se souvient de lui pour anticipation et appui des théories de John Maynard Keynes relatives aux «dépenses totales inadéquates» dans l’économie qui sont apparues pendant la durée de son mandat[2].

BiographieModifier

Il est né le 9 septembre 1890 à Logan en Utah, dans la famille polygame mormone de David et Ellen (Stoddard) Eccles. Il était le plus aîné des neuf enfants d’Ellen Stoddard, la deuxième femme de David Stoddard. Sa famille comprenait aussi douze autres frères et soeurs de la première femme de son père[3],[4].

Eccles a fait ses études dans les écoles publiques de Baker, en Oregon, a fréquenté le Brigham Young College et a effectué une mission à l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours en Écosse. Après sa mission, quand il travaillait dans une entreprise familiale à Blacksmith Fork Canyon, il a appris la mort prématurée de son père, David Eccles. Avec une grande habileté et ténacité, il a réussi à réorganiser et à consolider les actifs du conglomérat industriel et du réseau bancaire de son père. Eccles a étendu ses intérêts bancaires à une grande chaîne des banques occidentales appelées Eccles-Browning Affiliated Banks. Il était millionnaire à l'âge de 22 ans. L’entreprise a résisté à plusieurs paniques bancaires pendant la Grande Dépression et, en tant que banquier de premier plan, Eccles s'est impliqué dans la création de la loi Emergency Banking Act de 1933 et de la Federal Deposit Insurance Corporation. En 1913, il s’est marié avec May Campbell Young. Le couple n'a pas eu un mariage heureux, causé en partie par le manque d'attention d'Eccles envers sa femme, et bien qu'ils aient été légalement mariés 35 ans jusqu'à leur divorce en 1948, ils se sont séparés peu de temps après le mariage et ont vécu une vie largement séparée[3].

Après un bref passage au Département du Trésor des États-Unis et avec le soutien du secrétaire du département Henry Morgenthau, Jr., Eccles a été nommé par le président Roosevelt président de la Réserve Fédérale. Eccles a été renommé président en 1936, 1940 et 1944 et a servi jusqu'en 1948. En février 1944, Roosevelt nomme Eccles pour un nouveau mandat de 14 ans et Eccles y reste jusqu'en 1951, date à laquelle il démissionne quelques mois après l'Accord de 1951[2]. Eccles avait également participé aux négociations de Bretton Woods après la Seconde Guerre mondiale suite auxquelles ont été créés la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. Eccles s'est retiré en 1951 et est revenu en Utah pour diriger ses entreprises et écrire ses mémoires, intitulé Beckoning Frontiers: Public and Personal Recollections. Il a ensuite consolidé les actifs industriels et familiaux en organisant une série de fondations représentant des actifs qu'il a réussi à transmettres aux différents membres de la famille. Ces fondations ont servi l'Utah et l'Intermountain West de l'appui des activités éducatives, artistiques, humanitaires et scientifiques. Il est décédé à Salt Lake City, en Utah en 1977 et a été enterré dans le mausolée de Larkin Sunset Lawn[5].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Carter Williams, « 'His legacy endures': Why Marriner Eccles’ time as Federal Reserve chair still matters today », sur www.ksl.com, (consulté le 20 novembre 2019)
  2. a et b « The Tale of Another Chairman | Federal Reserve Bank of Minneapolis », sur www.minneapolisfed.org (consulté le 10 octobre 2019)
  3. a et b (en) « Marriner S.Eccles Is Dead at 87; Headed Reserve Board 12 Years », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 30 janvier 2020)
  4. « Marriner S. Eccles · Introduction · J. Willard Marriott Library Exhibits », sur exhibits.lib.utah.edu (consulté le 30 janvier 2020)
  5. « Marriner S. Eccles, Chairman of the Federal Reserve », sur geni_family_tree (consulté le 30 janvier 2020)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier