Ouvrir le menu principal

Justine ou les Infortunes de la vertu

film sorti en 1968
(Redirigé depuis Marquis de Sade : Justine)
Justine
ou les Infortunes de la vertu
Titre original Marquis de Sade's Justine
Réalisation Jesús Franco
(crédité comme Jess Franco)
Scénario Harry Alan Towers
Acteurs principaux
Sociétés de production Etablissement Sargon
Corona Filmproduktion
Aica Cinematografica S.R.L
American International Pictures (AIP)
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Érotique
Durée 124 min
Sortie 1969

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Justine ou les Infortunes de la vertu ou Les Deux beautés (Marquis de Sade's Justine) est un film érotique italo-germano-américain réalisé par Jesús Franco (crédité comme Jess Franco), sorti en 1969.

SynopsisModifier

Justine et Juliette, deux sœurs inséparables, ont passé leur enfance et leur adolescence dans un couvent. Leur père ruiné s'est exilé et leur mère est morte de chagrin, un double abandon à l'origine de leur internement. Désormais adolescentes, elles quittent ensemble le bâtiment avec une petite somme d'argent. Arrivées à Paris, Juliette se rend dans une maison close pour faire fortune tandis que Justine prend peur et quitte le bordel.

Mais sa quête de vertu lui sera fatale. D'abord dépouillée par un moine à qui elle a confié ses derniers sous, elle est ensuite engagée comme bonne à tout faire par un hôtelier qui veut l'offrir à un riche client. Refusant sa demande, elle est aussitôt accusée du vol d'un bijou appartenant à ce dernier alors que son employeur lui a demandé de le dérober. Jetée en prison, elle s'enfuit, lors d'un incendie déclenché par des prisonniers, s'enfuit avec eux et une criminelle, La Dubois. Cachés dans la forêt, ils tentent de la violer et elle trouve refuge chez Raymond, un artiste peintre qui tombe amoureux d'elle. Mais la police la retrouve et elle doit fuir. Son errance la mène chez le Marquis de Bressac qui la cache dans son manoir. En remerciement, il lui demande d'empoisonner son épouse. Celle-ci est éprise de la jeune fille qui lui révèle les noirs desseins de son époux. Mais le Marquis tue sa femme et marque Justine au fer rouge du sceau de l'infamie, avant de l'expulser. La belle adolescente échoue dans un couvent régi par quatre moines pervers. Leurs bas instincts les mènent jusqu'au crime afin d'atteindre le plaisir absolu.

Après plusieurs mois de sévices, Justine est immolée. Elle ne doit son salut qu'à la Providence qui fait tomber la foudre sur le couvent. Mais elle retombe entre les griffes du Marquis de Bressac qui la vend à un forain qui l'oblige à s'exhiber nue dans un théâtre ambulant. Devenue bête de foire, la foule prend du plaisir à la scruter mais une jolie aristocrate, après avoir vu sa marque au fer rouge, intervient pour la sauver. Il s'agit de sa soeur Juliette qui s'est enrichie par le biais du crime. Maîtresse d'un ministre, elle consacrera le restant de sa vie à rendre sa sœur heureuse. En compagnie du doux Raymond, Justine coulera désormais des jours heureux loin de ses malheurs passés.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Différents titresModifier

  • Deadly Sunctuary (édition vidéo États-Unis)
  • Les Deux beautés (édition vidéo France)
  • Justine and Juliet (Royaume-Uni)

Liens externesModifier