Marie Charles Henri Philibert Le Carlier d'Ardon

personnalité politique française

Marie-Charles-Henri-Philbert Le Carlier d'Ardon est un homme politique français né le à Laon (Aisne)[1] et mort le [2] à Presles (Aisne)[3].

Marie Charles Henri Philibert Le Carlier d'Ardon
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Fils de Marie-Jean-François-Philbert Le Carlier d'Ardon, il est conseiller général et député de l'Aisne en 1815, pendant les Cent-Jours, puis de 1819 à 1824 et de 1827 à 1834, siégeant avec les libéraux sous la Restauration et signant l'adresse des 221. Il soutient la Monarchie de Juillet.

Notes et référencesModifier

  1. Acte de naissance (p. 175), registre des baptêmes, mariages et sépultures (1761-1791) de la ville de Laon-Saint-Rémy-Porte sur le site des Archives départementales de l'Aisne.
  2. Acte décès sur AD02 (p. 4/199)
  3. A. Robert et G. Cougny, « Marie-Charles-Henri-Philibert Le Carlier d'Ardon », Dictionnaire des parlementaires français sur le site de l'Assemblée nationale.

BibliographieModifier