Maria Chiara Carrozza

scientifique et femme politique Italienne

Maria Chiara Carrozza (née en 1965 à Pise) est une ingénieure et personnalité politique italienne, membre du Parti démocrate.

BiographieModifier

Maria Chiara Carrozza est née à Pise en 1965. Professeure de bioingénieure industrielle à la Scuola Superiore di Studi Sant'Anna de Pise[1], dont elle a été le rectrice à deux reprises, de 2007 à 2013. Maria Chiara Carrozza devient ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche du gouvernement Letta le . Le , Stefania Giannini lui succède dans le gouvernement Renzi. Elle a mené des recherches dans les domaines de la biorobotique, de la biomécatronique et de la neurorobotique. Depuis le elle est la première présidente femme du Conseil national de la recherche ( Consiglio Nazionale delle Ricerche)[2].

Article connexeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) Redazione Università, « È Maria Chiara Carrozza la nuova presidente del Cnr: è la prima donna », sur Corriere della Sera, (consulté le ).
  2. (it) Silvia Bencivelli, « Maria Chiara Carrozza, la prima donna che decide i destini dell'Italia attraverso la politica della scienza », sur la Repubblica, Repubblica, (consulté le ).

Liens externesModifier