Marcantonio Mazzoleni

ingénieur italien
Marcantonio Mazzoleni
Biographie
Décès
Activités
Artisan, ingénieurVoir et modifier les données sur Wikidata

Marc'Antonio Mazzoleni (date de naissance inconnue - mort en 1632) était un instrumentiste padouan surtout connu pour son association avec Galileo Galilei, pour lequel il a produit des instruments, notamment des compas militaires.

BiographieModifier

 
La boussole géométrique et militaire de Galilée, supposée avoir été réalisée v. 1604 par Mazzoleni

Marc'Antonio Mazzoleni est le fils de Paolo Mazzoleni, de la famille des horlogers padouans Mazzoleni, et de Marietta Bazi[1]. L'oncle de Marc'Antonio, Francesco, dirigeait un atelier d'artisanat à Padoue. Le frère aîné de Marc'Antonio, Mario, occupait la chaire de philosophie naturelle de l'Université de Padoue, poste qu'il a occupé pendant trente-six ans.

Mazzoleni travaillait comme fabricant d'instruments à l'Arsenale de Venise lorsque, en 1597, Galileo le recruta[2]. En 1599, Mazzoleni, sa femme et sa fille s'installèrent dans la maison de Galilée à Padoue, la femme de Mazzoleni devenant cuisinière et gouvernante de Galilée qui enseignait à l'université de Padoue[1].

Pendant les quatre années où il vécut chez Galilée Mazzoleni construisit des instruments, notamment le compas militaire inventé et vendu par Galilée ainsi qu'un manuel d'instructions rédigé par Galilée[1]. Mazzoleni aurait réalisé plus de 100 compas pour Galilée[3]. Mazzoleni a également aidé Galilée à produire d'autres instruments, notamment des balances hydrostatiques, des thermomètres, des aimants et des compas magnétiques pour navires, ainsi que divers types de compas à dessin pour ingénieurs et architectes[4]. Pour ses services, Galilée a versé à Mazzoleni un maigre salaire de six couronnes par an en plus des frais d'hébergement et de repas.

Mazzoleni continua de travailler avec Galilée même après le retour de ce dernier à Florence en 1610[1].En 1612, Mazzoleni devint le régulateur de l'horloge du Palazzo del Bo de l'Université de Padoue.

Mazzoleni est mort de la peste en 1632[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « Marcantonio Mazzoleni », Scientific Itineraries in Tuscany, Institute and Museum of the History of Science (consulté le )
  2. (en) « People: Marc'Antonio Mazzoleni », Waywiser online database of Harvard's Collection of Historical Scientific Instruments, Harvard University Department of the History of Science (consulté le )
  3. Reston, James Jr., Galileo a Life, Beard Books, , 55–56 p. (lire en ligne).
  4. (en) Fahie, John Joseph, Galileo: His Life and Work, London, John Murray, (lire en ligne).