Manuel María Ponce Brousset

Manuel María Ponce Brousset
Illustration.
Le général Ponce.
Fonctions
Président du Pérou
(intérim)

(2 jours)
Prédécesseur Augusto Leguía (président de l'Oncenio)
Successeur Luis Miguel Sánchez Cerro (président de la junte militaire)
Premier Ministre du Pérou
(Oncenio)

(11 ans, 1 mois et 21 jours)
Président Augusto Leguía
Prédécesseur Juan Manuel Zuloaga
Successeur Luis Miguel Sánchez Cerro
Vice-président du Pérou
(intérim)

(11 ans, 1 mois et 21 jours)
Président Augusto Leguía
Prédécesseur Melitón Carvajal
Successeur Antonio Beingolea Balarezo
Biographie
Nom de naissance Manuel María Ponce Brousset
Date de naissance
Lieu de naissance Arequipa (Pérou)
Date de décès (à 92 ans)
Lieu de décès Lima (Pérou)
Nationalité péruvienne
Parti politique Parti réformiste
Profession militaire

Manuel María Ponce Brousset
Liste des présidents du Pérou

Manuel Maria Ponce Brousset (Arequipa, - Lima, ) fut un militaire et homme d'État péruvien qui occupa brièvement la charge de président de la république du Pérou du 25 au , après que le président Augusto Leguía a renoncé à sa charge.

BiographieModifier

Il était le fils de Tomás Ponce et de Mara Dolores Brousset (descendante d'un militaire français, Antoine Brousset Franc, qui s'installa à Arequipa, au début du XIXe siècle, pendant l'invasion napoléonienne de l'Espagne). Il étudia au collège de l'indépendance américaine de sa ville natale. Il s'installa ensuite à Lima pour intégrer l'école militaire. Il y étudia la topographie. Une fois ses classes terminées, il voyagea en France et servit dans un régiment de chasseurs alpins en Haute-Savoie. En 1908, il obtint le grade de lieutenant colonel. De retour au Pérou, il commanda un régiment d'infanterie installé dans le front nord, lors du conflit face à l'Équateur en 1910. Il intégra rapidement l'état-major de l'armée et en fut nommé chef en 1917. Cependant il dut démissionner après un scandale à la suite de l'agression du journaliste José Carlos Mariátegui par le lieutenant José Vasquez Benavides. Il fut promu, le .

Proche et potentiel successeur de Augusto Leguía, il lui vanta les mérites du jeune major Luis Miguel Sánchez Cerro afin de le promouvoir lieutenant-colonel, grade qu'il obtint en mars 1930. Peu de mois après, Ponce et Sánchez Cerro furent des acteurs de premier plan dans la chute de Leguía.

Présidence de la junte militaireModifier

Le , le commandant Luis Miguel Sánchez Cerro se souleva, à Arequipa contre le président de Leguía. Après que ce dernier a renoncé à sa charge, la garnison de Lima constitua une junte militaire, dont la présidence lui fut confié. Cependant la junte fut mal accueillie par l'opinion publique, car deux militaires trop proches de Leguía avait été nommés au sein du nouveau gouvernement. Dans un contexte de grave crise politique, économique et sociale que connaissait le pays, la foule pris d'assaut la maison de l'ancien président. Celui-ci étant en fuite vers l'étranger, à bord du croiseur Almirante Grau, fut obligé de retourner au port de Callao. Dès son arrivée, il fut fait prisonnier. La population en colère souhaitait que le pouvoir revienne aux mains des révolutionnaires d'Arequipa et ainsi à leur chef, le commandant Luis Miguel Sánchez Cerro. Après seulement deux jours au pouvoir, la junte fut dissoute pour laisser la place à une nouvelle junte, présidée par Sánchez Cerro.

BibliographieModifier

  • Basadre, Jorge : Historia de la República del Perú. 1822 - 1933, Octava Edición, corrigée et augmentée. Tome 12, p. 3081 à 3085. Éditée par le journal La República de Lima et l'Université "Ricardo Palma". Imprimée à Santiago du Chili, 1998.
  • Chirinos Soto, Enrique : Historia de la República / 1930 -1985. Tome II. Desde Sánchez Cerro hasta Alan García. Lima, AFA Editores, 1985.
  • Guerra, Margarita : Historia General del Perú. Tome XII. La República Contemporánea (1919-1950). Première édition. Editorial Milla Batres. Lima, Perú, 1984. (ISBN 84-499-4818-5)
  • Orrego, Juan Luis : La República Oligárquica (1850-1950). Incluse dans la Historia del Perú. Lima, Lexus Editores, 2000. (ISBN 9972-625-35-4)
  • Tauro del Pino, Alberto : Enciclopedia Ilustrada del Perú. Troisième édition. Tomo 13. PEÑ/QUI. Lima, PEISA, 2001. (ISBN 9972401669)