Ouvrir le menu principal

Manuel Africano

homme politique angolais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Africano.

Manuel António Africano est un homme politique angolais, membre de l'UNITA et ministre de la géologie et des mines d'Angola de 2000 à 2008.

Sommaire

BiographieModifier

Manuel Africano rejoint l'UNITA en 1987 et prend part à la guerre de décolonisation. De 1988 à 1994, il est directeur de la mobilisation pour l'UNITA. Il fuit la guerre civile et se rend en France. Il y obtient un master en relations internationales à l'université de la Sorbonne et écrit un livre. Il retourne ensuite en Angola pour entrer en politique[1].

De 2000 à 2008, Manuel Africano est ministre de la géologie et des mines. Il s'attelle à la lutte contre le trafic illicite de diamants[2] : sous son impulsion, un nouveau centre de triage de diamants et des mesures de sécurité ont été mises en place[3].

En 2006, il devient coordinateur général de l'association des producteurs de diamants africains (ADPA)[1].

Le , Manuel Africano devient le président du conseil de Cityview Corporation Limited[1].

OuvragesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Lodgement of new prsopectus », sur Asx.com.au,
  2. « L’Afrique centrale veut enrayer le trafic illicite des diamants », sur Congopage.com,
  3. « Commercialisation avec assurance des diamants du secteur informel », sur Portalangop.co.ao,

Voir aussiModifier