Manius Acilius Balbus (consul en -114)

Manius Acilius Balbus est un homme politique de la République romaine, consul en 114 av. J.-C.

Denier attribué à Manius Acilius Balbus, alors triumvir aere argento auro flando feriundo. À l'avers, tête d'Athéna Pallas avec la légende BALBVS ROMA et une inscription en forme de X, le tout entouré d'une guirlande de laurier. Au revers, figurent Jupiter et des Victoires sur un quadrige avec la légende MN ACILI.

FamilleModifier

Il est membre des Acilii Balbi, branche de la gens plébéienne des Acilii.

Il pourrait être le fils de Manius Acilius Balbus, consul en 150 av. J.-C., et le petit-fils d'un Lucius Acilius. Son nom complet est Manius Acilius M'.f. L.n. Balbus[1].

BiographieModifier

Il devient magistrat monétaire supervisant la frappe de la monnaie vers 124 av. J.-C. On lui attribue la frappe d'un denier d'argent, d'un semis et d'un quadrans de cuivre. Le denier porte la mention BALBVS à l'avers et la légende MN ACILI au revers[2].

Il est préteur au plus tard en 117 av. J.-C. selon les dispositions de la lex Villia[3].

Trois ans plus tard, en 114 av. J.-C., il est élu consul avec Caius Porcius Cato pour collègue[1].

Notes et référencesModifier

  • Sources modernes
  1. a et b Broughton 1951, p. 533.
  2. Crawford 1974, p. 293.
  3. Broughton 1951, p. 529.
  • Sources antiques

BibliographieModifier

  • (en) T. Robert S. Broughton (The American Philological Association), The Magistrates of the Roman Republic : Volume I, 509 B.C. - 100 B.C., New York, Press of Case Western Reserve University (Leveland, Ohio), coll. « Philological Monographs, number XV, volume I », , 578 p.
  • (en) Charles D. Hamilton, « The Tresviri Monetales and the Republican Cursus Honorum », Transactions and Proceedings of the American Philological Association, The Johns Hopkins University Press, vol. 100,‎
  • (en) Michael H. Crawford, Roman Republican Coinage, Londres, Cambridge University Press,