Mandibule de Peninj

La mandibule de Peninj (ou Peninj 1) est le nom donné à la mâchoire inférieure fossile d'un spécimen mâle de l'espèce Paranthropus boisei[1]. Cette mandibule fut découverte en 1964 à Peninj, site proche du Lac Natron, en Tanzanie, par Kamoya Kimeu, assistant dans l'équipe du paléoanthropologue Richard Leakey[2],[3],[4].

Peninj 1

DescriptionModifier

La mandibule montre une constitution robuste. Remarquablement préservée, elle a conservé la totalité de sa denture, constituée de grosses molaires et de petites incisives et canines, ce qui est la marque d'une alimentation essentiellement végétarienne.

DatationModifier

Peninj 1 a été daté de 1,5 million d'années, sur la base de l'âge de la couche géologique dans laquelle il a été trouvé.

RéférencesModifier

  1. « Paranthropus boisei: Peninj 1 », sur http://www.efossils.org/
  2. (en) L. S. B Leakey et M. D. Leakey, « Recent discoveries of fossil hominids in Tanganyika: at Olduvai and near Lake Natron », Nature, vol. 202,‎ .
  3. (en) Virginia Morell, Ancestral Passions : The Leakey Family and the Quest for Humankind's Beginnings, Simon and Schuster, , 640 p. (ISBN 978-1-4391-4387-2, lire en ligne), p. 303.
  4. « Discovery of the Paranthropus of Peninj », sur https://cennathis.com/.
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Peninj mandibule » (voir la liste des auteurs).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier