Ouvrir le menu principal

Madjiguène Cissé

militante sénégalaise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cissé.
Madjiguène Cissé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Madjiguène Cissé, née en 1951 à Dakar, Sénégal, est une militante sénégalaise, ancienne porte-parole du mouvement des  sans-papiers et fondatrice du Réseau des femmes pour le développement durable en Afrique (Refdaf).

Sommaire

BiographieModifier

Cissé est née en 1951 à Dakar. Ses parents étaient  analphabètes lorsqu'ils sont venus de la campagne dans la ville. Ambitieux et progressiste, son père apprend à lire et obtient  son permis de conduire. À l'initiative de ce père, elle entre à partir de 1958 à l'école. En 1968, elle  participe à des manifestations[1]. Après le Baccalauréat, elle poursuit par des études de germanistique. À partir de 1974, elle bénéficie d'une bourse de deux ans pour de études à  Sarrebruck.

Ensuite, elle revient à Dakar et devient enseignante d'allemand au lycée. En 1993, mère de trois enfants, elle fait un séjour à Paris, pour les études d'une de ses filles. Bien que disposant d'un permis de séjour légal, elle découvre et rejoint, en mars 1996, le mouvement des Sans-Papiers et en devient une des porte-paroles[2],[3],.

En 2000, elle revient de nouveau à Dakar[4], et participe à la fondation du Réseau des femmes pour le développement durable en Afrique ou  Refdaf, dont elle devient la directrice. L'objectif de l'organisation est l'amélioration des conditions de vie des Femmes par  la formation, la mise en place d'actions d'accompagnement pour faciliter le développement d'emplois, l'octroi de Microcrédits[2],[5].

PublicationsModifier

  • Parole de sans-papiers, 1999.
  • Papiere für alle. Die Bewegung der Sans Papiers in Frankreich. L'association A Verlag, Hambourg, 2002, (ISBN 978-3924737450)

PrixModifier

  • 1998: Médaille Carl-von-Ossietzky de la Ligue Internationale pour les Droits de l'homme en collaboration avec Les Collectifs de Sans-Papiers
  • 2011: Markgräfin-Wilhelmine : Prix de la Ville de Bayreuth

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. La Plongée Perle, Abfragedatum: 21.
  2. a et b Jeanne Picot, « Cissé, Madjiguène [Dakar 1951] », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque et Mireille Calle-Gruber (dir.), Le dictionnaire universel des créatrices, Éditions des femmes, (lire en ligne), p. 971
  3. Maryline Baumard, « En 2016, le combat pour la régularisation des sans-papiers se joue sur les lieux de travail », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. « Madjiguène Cissé quitte la France », Libération,‎ (lire en ligne)
  5. Joëlle Frasnetti, « Madjiguène Cissé : l’ex-sans-papière aide les femmes à créer des richesses (III) », ouvertures.net,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier