Madeleine de La Tour d'Auvergne

aristocrate française

Madeleine de La Tour d'Auvergne
Illustration.
Portrait d’une dame par Jean Perréal, galerie des Offices, Florence.
Titre
Comtesse de Lauragais

(18 ans et 1 mois)
Prédécesseur Jean III
Successeur Catherine Ire
Biographie
Dynastie Maison de La Tour d'Auvergne
Date de naissance
Date de décès
Père Jean IV d'Auvergne
Mère Jeanne de Bourbon-Vendôme
Conjoint Laurent II de Médicis
Enfants Catherine de Médicis

Madeleine de La Tour d'Auvergne est née en 1498, morte le . Fille du dernier comte d'Auvergne, elle épousera en 1518 Laurent II de Médicis, dont elle aura une fille, Catherine de Médicis.

BiographieModifier

Elle était la fille de Jean IV (1467-1501), comte d'Auvergne et de Lauragais (1497-1501), et de Jeanne de Bourbon-Vendôme (1465-1511).

Elle fut dame de La Tour-d'Auvergne et de Saint-Saturnin en Haute-Auvergne et, de 1501 à 1519, comtesse de Lauragais (tandis que sa sœur aînée Anne d'Auvergne hérite du comté d'Auvergne).

Le , elle épousa à Amboise Laurent II de Médicis (1492-1519), duc d'Urbin. Un seul enfant naquit de cette union : Catherine de Médicis (1519-1589), qui deviendra reine de France par son mariage avec Henri II de France, le (Catherine sera reine de France du au , date de la mort de son époux, puis régente jusqu'en 1563).

Madeleine mourut quelques jours après la naissance de Catherine, d'une mauvaise fièvre. Elle transmit à sa fille le Lauragais, que celle-ci apporta à son tour au roi de France Henri II.

Dans son étude Sur Catherine de Médicis, (1830-1842), Honoré de Balzac la met en scène sous le nom de : « Madeleine de la Tour-de-Boulogne, mère de Catherine de Médicis[1] », et il précise que C'est par sa mère que Catherine était si riche et alliée à tant de familles ; car, chose étrange ! Diane de Poitiers, sa rivale, était aussi sa cousine. Jean de Poitiers, père de Diane, avait pour mère Jeanne de la Tour-de-Boulogne, tante de la duchesse d'Urbin.

Notes et référencesModifier

  1. Édition Charles Furne de 1845, vol.15, p. 485.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier