Ouvrir le menu principal

Madeleine Griselin

géographe français
Madeleine Griselin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Madeleine Griselin (née en 1951), géographe de formation[1], directrice de recherche émérite au CNRS[2], est une chercheuse française spécialisée en hydrologie continentale polaire. Elle a organisé et dirigé de nombreuses missions en Arctique, dont la première expédition polaire féminine en 1986[3].

TravauxModifier

Dans le cadre de la préparation de sa thèse sur la fonte des glaciers, elle mène au Spitzberg de 1980 à 1981 une campagne d'observation de l'Austre Lovenbreen couvrant pour la première fois les périodes charnières de printemps et d'automne[4].

PrixModifier

En 1988, Madeleine Griselin est lauréate du Grand prix de littérature sportive pour son livre intitulé Huit femmes pour un pôle et en 2002 elle reçoit le prix « Enseignement de la recherche » au Festival du film de chercheur de Nancy pour le cédérom Paysages vus du sol : principes d’analyse systématique, réalisé avec Serge Ormaux[5].

Ouvrages publiésModifier

  • Madeleine Griselin, Huit femmes pour un pôle, Paris, Albin Michel, , 370 p. (réédition en 2016).
  • Madeleine Griselin, Chantal Carpentier, Joelle Maillardet et Serge Ormaux, Guide de la communication écrite : Savoir rédiger, illustrer et présenter rapports, dossiers, articles, mémoires et thèses, DunodGuide de la communication écrite=Dunod, , 325 p. (rééditions en 1999 et en 2001).
  • Sylvie Considère, Madeleine Griselin et Françoise Savoye, La classe paysage : découverte de l'environnement, proche en milieux urbains et rural du CP au CM2, Armand Colin, coll. « Pratique pédagogique », , 142 p. (ISBN 2-200-01439-2 et 9782200014391).
  • Madeleine Griselin, Serge Ormaux et Manola Salvador (aquarelles), Paysages vus du sol : principes d’analyse systématique, Université de Franche-Comté, Laboratoire ThéMA, , cédérom (présentation en ligne).
  • Madeleine Griselin (textes), Marcelle d'Andelarrot (textes), Manola Salvador (peintures et dessins) et Jean-Claude Wieber (préface), Carnets de chemin de Besançon à Compostelle … en aquarelle, Créer, (ISBN 978-2848196145 et 2848196149).
    Marcelle d'Andelarrot est le nom de plume prêté par Madeleine Griselin à la petite chienne abandonnée trouvée dans les bois d’Andelarrot, qui les a accompagnées dans leur périple[5].

Notes et référencesModifier

  1. « Dites-moi Madeleine Griselin », sur rtbf.be,
  2. « Madeleine Griselin », sur thema.univ-fcomte.fr (consulté le 17 septembre 2017)
  3. « Huit femmes au Pôle Nord, pour marquer la science et l'histoire », le Républicain lorrain,‎ (lire en ligne, consulté le 17 septembre 2017)
  4. Denis Mercier, Le ruissellement au Spitsberg, Presses de l'Université Blaise Pascal, (lire en ligne), p. 67
  5. a et b « Madeleine Griselin et Marcelle d'Andelarrot », sur Éditions Créer (consulté le 14 mai 2018).

Liens externesModifier