Mabel fait du cinéma

film américain réalisé par Mack Sennett et sorti en 1913

Mabel fait du cinéma (Mabel’s Dramatic Career) est un film muet américain réalisé par Mack Sennett sorti en 1913.

Mabel fait du cinéma
Description de cette image, également commentée ci-après
Mabel Normand et Mack Sennett dans une scène du film
Titre original Mabel’s Dramatic Career
Réalisation Mack Sennett
Acteurs principaux
Sociétés de production The Keystone Film Company
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 14 minutes
Sortie 1913

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Synopsis modifier

Mack est amoureux de Mabel, la jeune cuisinière au service de sa mère, mais cette dernière désapprouve cette liaison. Elle lui présente alors une séduisante jeune fille venue de la ville. La confrontation entre les deux rivales se passe très mal et Mabel est mise à la porte. Le grand nigaud de Mack se rend compte trop tard de son mauvais choix mais Mabel est déjà loin en train de chercher un nouvel emploi.

Quelques années plus tard, passant devant un cinéma, Mack reconnaît Mabel sur une affiche[1] et entre voir la séance. Il est difficile pour lui qui retrouve Mabel de faire la différence entre fiction et réalité au grand dam des autres spectateurs…

Fiche technique modifier

Source principale de la fiche technique[2] :

Distribution modifier

Source principale de la distribution[4] :

Distribution non créditée :

Autour du film modifier

Le film est particulièrement intéressant par la mise en abyme que représente la scène de la séance de cinéma. Mack est assis aux côtés de Roscoe Arbuckle et les deux acteurs parodient les spectateurs tentant de nous faire rire en caricaturant notre propension à nous identifier aux personnages et à réagir à ce qui nous est donné à regarder. Ils mettent en avant le ridicule de nos réactions et l’écran devient miroir…

Le film se poursuit sur ce même paradoxe, mais, en guise de chute, il nous ramène à la réalité. Mack, irrité contre le méchant qui tyrannise sa bien-aimée, sort un revolver et tire sans effet sur l’écran à la grande frayeur de l’assistance qui s’enfuit. Une fois sorti du cinéma, il se met en quête de retrouver ce méchant pour lui « faire la peau ».
Lorsqu’il le retrouve, c’est à sa grande surprise en ménage avec Mabel, vivant tous les deux heureux avec leurs enfants…

Références modifier

  1. L’affiche du film est celle de At Twelve o’clock sorti en mars de la même année.
  2. (fr) [ Section fullcredits] sur l'Internet Movie Database - Consulté le - Sauf référence contraire.
  3. Le film a été réédité aux États-Unis comme Her Dramatic Debut en 1918.
  4. « Mabel fait du cinéma » (présentation de l'œuvre), sur l'Internet Movie Database - Consulté le - Sauf référence contraire.
  5. En tant que Paul Jacobs.

Liens externes modifier