Même les assassins tremblent

film sorti en 1953
Même les assassins tremblent
Titre original Split Second
Réalisation Dick Powell
Scénario William Bowers
Irving Wallace
Chester Erskine
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre thriller
Sortie


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Même les assassins tremblent (Split Second) est un film américain réalisé par Dick Powell, sorti le .

SynopsisModifier

Deux criminels, Sam Hurley et Bart Moore se sont évadés d'une prison du Nevada avec la complicité d'un troisième homme, Dummy, un tueur. Alors que l'armée américaine démarre les essais d'une bombe nucléaire et que la zone a été complètement désertée, les trois hommes prennent en otage deux couples, l'un composé d'un journaliste Larry Fleming et d'une danseuse Dottie Vale et un autre composé de Arthur Ashton, un courtier en assurances et de Kay Garven, une riche divorcée. Moore qui est blessé à l'estomac doit recevoir des soins au plus vite. Aussi le groupe se cache dans une ville abandonnée non loin des essais. Hurley appelle le mari de Kay qui est médecin. En échange de ses services, il relâchera sa femme, dans le cas contraire, il la tuera. Mais la bombe doit exploser le lendemain à h 00 du matin.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Acteurs non crédités

DVDModifier

Le film a fait l'objet d'une édition vidéo en France.

  • Même les assassins tremblent (DVD Thinpak) sorti le aux Éditions Montparnasse. Le ratio image est en 1.33:1 plein écran 4:3 en version anglaise mono stéréo avec des sous-titres français. En supplément une présentation de Serge Bromberg. Il s'agit d'une édition Zone 2 Pal [1].

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier