Máté Csák

Máté (III) Csák (* 1252? – † ) (hongrois : Csák (III) Máté, slovaque : Matúš Čák III), aussi Máté Csák de Trenčín (hongrois : trencséni Csák (III) Máté, slovaque : Matúš Čák III Trenčiansky) était un noble du royaume de Hongrie qui de facto gouvernait de manière indépendante le nord-ouest du royaume correspondant actuellement à l'ouest et le centre de la Slovaquie et une partie du nord de la Hongrie.

Máté Csák
Matus Cak Trenciansky 1861.jpg
Fonction
Palatin de Hongrie
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Csák (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Peter I Csák (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il maintint l'indépendance de ses territoires jusqu'à sa défaite à la Bataille de Rozgony (aujourd'hui Rozhanovce en Slovaquie) le , contre le roi Charles Robert de Hongrie.

Il fut au XIXe siècle un symbole de l'indépendance dans les littératures hongroise et slovaque.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :